Atelier Charisme Durable

BNP Paribas - Senior managers DMS

Description du parcours

Objectifs
Pour l'équipe:
  • Développer la transversalité entre les 3 départements de DMS. Favoriser le partage d'expérience, la bienveillance et la confiance mutuelle.
Pour chacun:
  • Progresser sur des enjeux propres à DMS: gestion de projets à distance, multi-culturalité.
  • Pour chacun: De s’approprier une palette de « relevant soft skills » au point d’en faire des réflexes, en lien avec les 4 valeurs du Groupe BNPP: RÉACTIVITÉ / CRÉATIVITÉ/ ENGAGEMENT / AMBITION et les 4 principes managériaux BNPP: 1/ focus client, 2/l'exemplarité, 3/valoriser les personnes et 4/entreprendre en conscience des risques.


Moyens mis en oeuvre pour arriver à l'objectif


  • 30 séances de 2h à base d'impro, d'outils théoriques et de mises en situation
  • 30min en individuel de fixation d'objectifs (entre novembre et décembre 2012)
  • Hotline 5j/7 - Vidéos E-learning et documents On-line


Séance #22: 09/07/2013 - Impro + mises en situations

Impro:


- Lâcher Prise (affirmation de soi) : Association idées, rimes, finir des blagues

- Lâcher prise (Ecoute): Pourquoi la chouette est bleue? , Oui ET, Cercle d'utilité

- Boite à mots

- Transneurones express (3 histoires en parallèle)

- Catégories: Harold, Tragédie Grecque


Mises en situations:

3 pièges évités avec brio: Une mise en valeur "sans frime" by Dominique, Un conflit managérial évité by Nicolas et une négo de voisinage efficace by Véronique et Stéphane!


BRAVO! le couple Ecoute / Utilité commence à devenir un réflexe. Vos progrès sont visibles et très encourageants!!!

Séance#21:24/06/2013 - Prise de parole complexe

Impro:

- Ceci est un chien. Un quoi?

- Le Directeur: les salariés travaillent la précision - Le directeur travaille la mémoire "cerveau droit"

- Boites à mots

- Lettres écrites à deux

- Transneurones express: 3 histoires en parallèle.


Mises en situations:

Expliquer des choses compliquées avec format "mise à mort" (doigts pointés qui descendent).


A retenir: Ce qui est clair pour moi ne l'est pas pour les autres. Mots techniques, raccourcis: JE DOIS TOUT EXPLIQUER en me mettant à la place de mes interlocuteurs.

La posture d'utilité est plus que nécessaire, alors que le scénario ("soit parfait" notamment) est tentant lorsque l'on est face à un public. En bref: je dois m'oublier un peu pour me mettre au service de mon public, en scrutant leurs réactions pour mieux m'adapter

Séance #20: 11/06/13 - Prise de Parole en public (PPP)

Impro:


- Miroirs pas deux avec perturbateurs

- C'est l'histoire d'un clown...non


- Guide de musée

- Discours perturbés

- Les 5 grands types d'orateur: Général, Copain, Expert, Animateur, Séducteur.


NB sur le séducteur: Etat de vulnérabilité et de sincérité entre l'orateur et le public. Effet: On a l'impression d'avoir assisté à un moment unique, de vérité.

Ex: http://youtu.be/UkbsTmLPaWU - Luchini chez Mireille Dumas - à 3min30' il se passe un de ces moments où même l'orateur le plus chevronné devient vulnérable.


Outils: Un outil pour analyser les prises de parole + les 5 types d'orateurs.


Mises en situations: Préparer en 3 min une prise de parole

Pour ou contre le nutella/ La cornemuse à l'école


A retenir: Une prise de parole se prépare sur le fond (arguments), sur le support (slides clairs et jolis) MAIS AUSSI sur la posture: quelle mythologie sera la plus utile, la plus adaptée? Il faut décider avant, sinon c'est mon scénario qui décidera pour moi!


Séance#19 : 28/05/2013 - Impro + Mises en situations

Impro:


- Marche avec montée progressive (tics, animaux, taulards, etc)

- Scènes banales (Opéra, Usine chinoise, etc)

- Machine à NON

- Conférence de presse


A retenir: Ne pas oublier de prendre des risques et de s'amuser (ex de la dernière conférence de presse sur la banque (pas de prises de risques donc banale).


2 Mises en situations:

1) Se mettre avant sans frimer. En l'espèce, faire comprendre à son patron que l'on a réussi à facturer à RBIS un budget qu'aurait dû payer DMS.

Stratégie à éviter: donner l'info en minimisant son implication: "On a fait", "j'ai un petit peu travaillé", "2,3 petites manips"

Stratégie astucieuse et mythologique: accrocher l'info qui tue à une autre info plus neutre en termes de mise en avant: "Les méthodes de pricing sont vraiment devenues trop complexes. Personne n'y comprend plus rien. Dernièrement ça a joué en notre faveur avec RBIS sur ma dernière opération, mais demain ça sera peut être dans l'autre sens. Il faudrait clarifier tout ça!"


2) Faire face à une critique justifiée d'un collaborateur sur le top management.

En l'espèce, insister sur le délai de livraison d'un fichier qui sera lu dans 3 mois (au mieux) par le top management.

Stratégie à éviter: Couvrir par l'autorité, adopter une rhétorique "C'est comme ça"

Risques: Démotiver le collaborateur car il ne voit plus de sens à ce qu'il fait, avoir un non verbal qui trahit notre inconfort.

Stratégie proposée: Oser dire "C'est vrai tu as raison, je suis moi même frustré(e) quand je vois le délai de lecture" + donner du sens au fait qu'il faille quand même livrer à temps: "Ces chiffres sont très appréciés même en interne avant diffusion", "on sera débarrassé", "notre reporting dérange un peu les entités et c'est pour cela qu'on va continuer à le faire", etc.


Séance #18: 14/05/2013 - Révision des outils, Vision Big Picture de la méthode Charisme Durable

Pour résumer notre approche en quelques lignes:


1) Je suis charismatique si je fédère autour de moi, si les gens me suivent naturellement


2) Mon charisme est Durable si je suis Assertif, càd si je sais m'affirmer ET respecter les autres. On parle aussi de force tranquille. Si mon charisme n'est pas durable, mon aura va s'étioler au fil du temps.


3) L'Etat Assertif n'a rien d'instinctif: il se travaille. Quand je ne suis pas Assertif, je suis "dans mon Scénario", c'est à dire que je vais soit:


  • M'affirmer au détriment des autres (Agressivité)
  • Me plier aux autres au détriment de mes convictions, désirs (Fuite)
  • Tenter de ménager la chèvre et le chou (Manipulation)

4) Une démarche pour être Assertif: le AAA avec pour chaque étape des clés comportementales et des outils dont la liste n'est pas exhaustive.


Analyser: comprendre ce qui se joue


  • Clés: Calme, Ecoute, Curiosité
  • Outils: Modèle de Jung, 3 Etats du Moi en AT, Positions de vie en AT (+/+), Structuration du temps en AT, Matrice des postures de vente, Le carré de l'influence, etc.


Accepter: faire le deuil de la situation idéale et y trouver une source de plaisir


  • Clés: Plaisir, motivation, bienveillance (avec soi même et avec les autres), lâcher prise (fun to fail).
  • Outils: Le Scénario en AT, les 4 types d'énergie


s'Adapter: Se mettre en mouvement de manière assertive en vue d'être utile


  • Clés: Utilité à l'autre, précision, empathie, énergie.
  • Outils: Les 3 modes de Management, 5 clés de Négo, DESC pour les mauvaises nouvelles, 9 étapes de délégation, Messages "je" pour exprimer ses émotions, Les 5 types d'orateurs, maniement habile de la mythologie.


Finalité: Fédérer en étant soi même


La meilleure manière de fédérer et véhiculer une mythologie naturelle: Etre authentique. Il y a plusieurs types de charisme (cf schéma du charisme durable et test). L'enjeu: trouver sa propre source de charisme sans chercher à prendre de modèle.


NB: Quelle est la différence entre un manager qui fait son job, càd qui n’envoie pas de signaux faibles et un manager charismatique, qui fédère?

Réponse: la fréquence d'utilisation du AAA. Si je déploie ma "Force tranquille" en cas de crise, je fais le job; si je la déploie au quotidien, même lorsqu'il n'y a pas d'enjeu, je fédère.

Séance #17: 23/04/2013 - La délégation

Intro: Petit test sur la délégation (cf doc joint: http://www.manager-tools.com/docs/How_to_Delegate.pdf)


Cette méthode provient de Manager Tools, blog de référence internationale en management. L'idée est de représenter les tâches d'un manager par des balles. Plus une balle est grosse, plus elle constitue un enjeu pour le manager.

L'idée: déléguer les petites balles (qui seront perçues comme des grosses pour le délégué, afin de ne garder QUE les grosses balles. Le risque à garder des petites balles: devenir un opérationnel pur et passer à côté des opportunités faute de temps pour les saisir et s'y investir.


Les 3 corollaires de la délégation:


  • On transfère une responsabilité, une mission cohérente (et pas juste une tâche isolée)
  • On transfère une autorité: la personne choisie est autonome, fait des choix seule. La délégation est publique, càd que l'organisation sait que le délégué est en lead sur le sujet.
  • On transfère une "Accountability": le délégué sera responsable de ses succès comme pour ses échecs.



Impro:

- Échauffement

- Téléphone arabe avec des gestes


Ce que l'on en retient:


  1. Il faut être très précis quand on délègue
  2. Si le délégué n'a pas compris la "big picture", il dérape forcément
  3. Il y a toujours au moins 20% de "chute", d'inexactitudes, mais si le délégué a compris le sens, ça n'est pas très grave (et c'est même souvent mieux car il va faire avec son talent et son coeur).

Citation du jour:

"Never tell people how to do things. Tell them what to do and they will surprise

you with their ingenuity.”

General George Patton


Outil pour annoncer et suivre une délégation en 9 étapes:


cf doc joint: http://www.manager-tools.com/docs/How_to_Delegate.pdf


A retenir:

Tout comme le DESC ou le SMT, ces outils rhétoriques sont des béquilles; càd qu'ils nous permettent de ne rien oublier MAIS c'est l’assertivité qui prime: Etes vous en AAA, tourné vers l'autre, au moment où vous déléguez? c'est ça le principal.


Séance #16: 16/04/2013 - Faire passer les messages difficiles

Impro:

- Marche en incarnant un personnage (Princesse, Ogre, etc)

- Amplificateur d'émotions: "Plus!!"

- Zapping: clap de mains et on échange les rôles


A retenir:

Quand je n'ai pas le choix (je suis désigné), je m'en sors très bien. Quand l'arbitre ne désigne pas qui va jouer, je peux me défausser sur les autres, ou trouver des moyens de fuir: La force (ou le charisme) c'est de se mettre en avant même si je n'y suis pas contraint, car c'est utile au groupe.

On dira d'un manager qui est assertif en cas de crise qu'il assume bien son rôle.

On dira d"un manager qui est assertif tout le temps qu'il est charismatique.


Outil: le DESC

Tout est là: http://www.charisme-durable.fr/content/le-desc


A retenir: Le DESC est un outil de rhétorique utile en support d'un non verbal assertif et authentique. On peut très bien respecter un DESC à la lettre et l'accompagner d'un non verbal agressif, fuyant, ou manipulatoire.

Séance #15: 19/03/2013 - Le scénario

Impro:

- Marche

- Compter de 1 à 3 très vite

- Départs d'impro

- Cercle d'utilité: l'u fait un geste et l'autre décale l'histoire

- Zapping objet


Mises en situations:

- Discours perturbé


Un peu de théorie: le scénario (voir schéma ci dessous)


Objectif: Apprendre à identifier quel driver nous a conduit à manifester quelle(s) manifestation(s) observable(s) du scénario.

Séance#14: 26/02/2013 - Assertivité 2ème round

Impro:

- Marche avec Bonjours

- Machines

- Décrire un film avec "oui ET"

- Il était une fois, Tous les jours, Mais un jour, Et finalement.

- Le Boulet


Ce que l'on en retient:

Plaisir = Performance relationnelle

Plaisir de s'affirmer, de tenter ET plaisir de considérer l'autre => s'affirmer dans le respect d'autrui = être assertif = être en "+/+".


Outil de recadrage et transmission des messages peu agréables: le DESC

Cf vidéo ci dessous + on le retravaillera en détail.


Ce que l'on en retient:

D: On évite les généralisation "toujours", "jamais", les approximations: "l'autre jour", "souvent", "on m'a dit". On reste précis, factuel: les faits doivent être Imparables.

E: Exprimer son sentiment - Messages "je". On nomme sa vraie émotion, sans aller chercher une émotion fabriquée du genre "je suis surpris" pour dire je suis en colère.

S: Solution concrète, actionnable vite

C: Conséquences positives: on repasse dans l'émotionnel.


Mais surtout, ce que l'on en retient: Le verbal fait 10% du job, la posture "+/+" 90%.

En clair, si je suis en "+/+", càd que je critique ce que la personne a fait mais pas ce qu'elle est, je peux en réalité m'affranchir de l'ordre du DESC.

Les outils rhétoriques sont plus des béquilles lorsque l'on a pas l'énergie du "+/+" naturellement.

Séance#13: 19/02/2013 - Négo niv2

Impro:

- Marche avec Bonjour exagérés

- Ronde associations d'idées

- Rime, mot qui rime

- T shirt, T shirt, qu'est qu'y a sur ton T shirt?!

- Assertivité: Départ d'impro en lignes: reproduit l'état d'esprit de la négo: je ne peux pas oublier qui je suis (mes intérêts), je dois prendre en compte qui est l'autre (ses intérêts), et j'essaye de trouver une solution qui arrange tout le monde (le lieu).

- Intérêts vs; Positions: Cercle d'utilité à l'autre: L'un commence par faire un geste, l'autre observe puis rentre et décale l'histoire: illustre la différence entre intérêts et positions. Position = voilà ce que je veux: tu acceptes ou tu refuses? Intérêts: voilà ce qui est important pour moi: que me proposes-tu?

- BATNA: "J'accuse" - La puissance du groupe décontracte chacun => Avoir une bonne BATNA donne une force tranquille.

- OPTIONS: Le boulet: Illustre la persévérance, jusqu'où je vais continuer à trouver du plaisir et de l'énergie alors que je me heurte à mille embûches...?


Cas: Sally Soprano

Une zone d'accord gigantesque: de 1$ à 45k$.

La leçon du cas: La recherche d'Options ne vient pas en derniers recours, quand la zone d'accord est inexistante: les options permettent de gagner plus, même si il y a une zone d'accord => ça reste une négo, vous pouvez aller chercher plus!

D'après le livre il y a 7 outils et pas 5, mais je trouve les 2 autres superflus. Au plaisir d'en débattre!
La négociation raisonnée - Charisme Durable

Pour reminder - la négo raisonnée en 1min30

Séance#12: 12/02/2013 - La mythologie

La mythologie = ce que les autres s'imaginent du reste de ma vie

On peut influencer cette perception MAIS mise en garde: jeu risqué


Impro:

- Marche anti-mythologique: en frimant

- La Canebière

- Les super pouvoirs ridicules


Ce que l'on en retient:

Si je veux trop "caser" mon information, d'une je perds en écoute, et de deux il n'y a plus de magie car le public connaissait déjà mon info.

Le challenge: arriver à influencer l'histoire, mine de rien. Pour cela je dois dédramatiser l'enjeu: je le case si je peux MAIS je reste impliqué dans l"histoire.


Mise en situation:

- Naufrage Ile deserte

- Mise en situations pro dans l'univers DMS


Ce que l'on en retient:

ATTENTION: Vouloir influencer sa mythologie est un jeu puissant mais risqué CAR la frontière avec la frime tient à un fil.

Comment différencie t on frime de mythologie? :


  • Si vous frimez, c'est vous qui donnez l'info qui vous met en valeur.
  • Si vous êtes mythologique, c'est l'interlocuteur qui comprend tout seul ce qu'il veut grâce à des sous-entendus ou des silences.

Exemple de question: Vous faites du coaching politique?

Réponse non mythologique: "Bien sûr, encore la semaine dernière j'ai coaché un député de la Meuse"

Réponse mythologique: "Je ne peux pas en parler".


Autre exemple: Vous êtes proche du top Management?

Réponse non mythologique: "Et comment, Jean Laurent est mon poto, j'ai un réseau tentaculaire dans le Groupe!"

Réponse mythologique: "Tu sais, ils sont beaucoup plus accessibles qu'on en le croit"

Séance#11: 05/02/2013 - Décontraction dans l'urgence

Impro:

- Marche

- Miroirs en cercle

- Miroirs à deux

- Goal

- Plateformes silencieuses avec 3 infos: 1 personnage, 1 émotion, 1 enjeu


Ce que l'on en retient:

Face à l'urgence, notre "scénario" cherche à nous attirer dans sa zone: soit on décroche (fuite), soit on veut passer en force (blocage). Pour m'en défaire, je dois "calmer le jeu": je ne sais absolument pas où l'histoire ira dans 30 sec MAIS je sais qui si je reste à l'écoute, en énergie et en posture d'utilité, l'impro ira bien plus loin que je n'aurais pu l'imaginer.


Mises en situations:

Carré des postures. cf ci dessous: Outil à la base créer pour la vente mais la notion d'Offre peut aussi être une idée, ou une compétence.


Ce que l'on en retient:

La décontraction dans l'urgence est l'amorce du 1er A (Analyse): Si je me décontracte en début d'interaction, alors je suis disponible pour Analyser, puis Accepter, puis m'Adapter.

On ne peut se décontracter scolairement! Il faut aller trouver une source de plaisir dans le fait d'attendre un peu avant de se lancer: chacun la sienne!



Les 4 situations de vente - by G. Baillard.

Séance #10: 29/01/2013 - Emotions et Drivers

Impro:

- Emotions tournantes

- Machine à mots avec émotions

- LaydiLay

- Lignes émotionnelles en ascenseur

- Curseur


Ce que l'on retient:

Incarner une émotion demande de l'énergie. Si j'arrive à rentrer dans du plaisir, alors l'énergie demandée est faible: starter. Si je le fais scolairement, l'énergie requise est énorme + le résultat est moins bon => La recherche de plaisir (ou de motivation) est fondamentale, même si je ne peux agir dessus qu'à la marge.


4 types de situations:

  1. Tout roule: je n'ai pas besoin de démarche consciente pour prendre une posture utile. Mon instinct gère bien tout seul.
  2. Je m'adapte (AAA) mais j'y trouve un plaisir, une motivation: Cas où on improvise.
  3. Je m'efforce de rester en contrôle (AAA) mais cela me fatigue beaucoup: je prends sur moi. Ici, ce sont mes réflexes, mes habitudes qui vont "limiter la casse".
  4. Le scénario: Je cesse d'être en maîtrise. Je perds tout recul et rentre dans mon scénario. A partir de ce moment, j'émets des signes extérieurs de stress (Agitation, Abstention, Suradaptation, Blocage/violence).


Le Scénario et les drivers


De l'extérieur, on ne voit que les manifestations du scénario. Mais si on est vraiment à l'écoute et que l'on pose les bonnes questions, on peut décoder le moteur ou "driver" sous jacent. Il est aussi facile de se prendre soi même comme cobaye!


5 drivers:

  1. Sois parfait
  2. Fais des efforts
  3. Fais plaisir
  4. Sois fort
  5. Dépêche toi


On se ré-entraînera sur ces notions car elles sont importantes et utiles.

Séance #9: 22/01/2013 - L'Acceptation

Impro:

- Marche en plaquant un personnage sur les autres: "Tu es pressé, content, une girafe..."

- Goal

- Oui ET en cercle

- Histoire coupée par des NON

- Et voici "Michel": le check d'énergie

- Impros contées

- Impros avec zones d'émotions


Ce que l'on retient:

- L'acceptation est liée au rapport à l'erreur et à l'ENERGIE.

ACCEPTER = aller chercher l'énergie nécessaire pour être dans une posture d'utilité, et pas dans son scénario sécurisant.


Mises en situations:

- Le fournisseur de fruits et légumes qui ne peut livrer qu'une fois

- Le pitch du grand patron interrompu par l'hélico

- Le N+1 soumis aux décisions d'un subalterne inconnu

- 4 chats vendus avec 4 profils différents: Rouge, Jaune, Vert, Bleu


Ce qu'on en retient:

Dans ces situations, l'Analyse est évidente. C'est l'Acceptation qui est la clé: si je ne suis pas dans une posture d'utilité, acceptant la contrainte comme un fait, je vais avoir du mal à les résoudre. Mon énergie est captée par le fait de refuser ce qui se joue.

Séance #8: 18/12/2012: Révision - Impro + AAA

Impro:

Marche avec noms tournants, La canebière, Cercle d'utilité

Zapping objets, "Assis, debout, penché", doublage américain


Ce qu'on en retient:

BRAVO! Vous commencez à développer de vrais réflexes d'improvisateurs.

La démarche de l'improvisateur (AAA) se transpose dans une interaction professionnelle: Si vous êtes capables d'Analyser, d'Accepter et de vous Adapter tout en continuant à "jouer", vous aurez toujours un coup d'avance.


Mises en situation:

- Un N+1 "bleu" + Parent Contrôlant - Objectif: Lui faire accepter l'idée d'un séminaire avec de l'Impro.

Clés de déblocage: Le rassurer sur le "comment" puis soit rester dans l'enfant adapté (fais moi confiance Papa), soit tenter de le ramener dans l'Adulte (Que ferais tu toi pour motiver ton équipe?)


- Une syndicaliste "jaune" + Enfant rebelle - Objectif: faire accepter un changement d'horaire

Clés de déblocage: Soit rentrer en Parent Nourricier en lui trouvant des solutions à tous ses freins, Soit la ramener dans l'Adulte en la responsabilisant (Que ferais tu toi pour satisfaire nos fournisseurs?) ou encore plus loin (Es tu sur que les autres sont OK avec toi? Que tu oeuvre pour leur bien en ce moment?)


A retenir

Il faut tâtonner. Il n'y a aucune formule magique MAIS avoir du recul sur l'interaction permet de tester différentes stratégies, jusqu'à trouver la corde sensible, celle qui débloque.


Séance #7: 11/12/2012 - Prévenir les conflits

Brainstorm du début:

3 niveaux pour prévenir un conflit:

- Sur le fond des messages: Factuel

- Sur la forme: Rhétorique non-violente: Messages "je", Reformulation, Nommer les émotions

- Sur l'attitude: Calme, dans l'Adulte


Un peu de théorie:

  • Les 3 Etats du Moi en analyse transactionnelle (cf vidéo ci dessous + Image)
  • L'Etat Adulte est propice à la construction en équipe car il est rationnel tourné vers la résolution des problèmes.
  • Méconnaissance (ou être dans son scénario) = Utiliser son énergie à autre chose qu'à résoudre son problème

Je méconnais donc ma capacité à agir de manière constructive pour me plonger "dans mon scénario". Je m'y sens inconfortable MAIS j'y reste malgré moi. (Ex du restaurant: j'ai soif, le serveur est débordé, et je bougonne dans mon coin au lieu de me lever aller chercher une carafe au comptoir).

  • On passe beaucoup plus de temps que l'on ne croit dans notre scénario au cours d'une journée. Ecoutez-vous, vous verrez.
  • Etre dans son scénario n'est pas grave en soi MAIS cet état n'est pas propice à la construction en équipe, car non tourné vers l'action, la construction.
  • Dans les moments où il y a un enjeu: Il faut faire sortir l'autre de son scénario (après en être sorti nous même par une posture AAA).
  • Quand quelqu'un est dans son scénario, on peut observer 4 grands types de comportement:
  1. L'abstention: Il bug.
  2. L'agitation: jambe, stylo, BlackBerry, ongles, cheveux: la personne aimerait être ailleurs: elle s'agite.
  3. Le blocage ou la violence
  4. La sur-adaptation: La personne prévoit vos besoins à l'avance et se sur-implique alors que vous ne lui avez rien demandé.

Impro:

Échauffement, Les petits conflits, Les beaux parents

Ce que l'on retient: Même si je joue un personnage qui "rentre dans son scénario" et se et en colère, moi comédien je dois rester en contrôle, à l'écoute des autres et de l'histoire: Ce même recul est nécessaire pour prévenir des conflits. Si je me laisse emporter, il est dur de revenir.


Outils:

- DESC (voir vidéo): outil de recadrage ET annonce de mauvaises nouvelles

- Schéma d'analyse transactionnelle


Mises en situation:

- Les transactions croisées (image ci dessous): impossibles, artificielles ==> Si je me maintiens dans l'Adulte, l'autre y viendra aussi ou rompra le dialogue.

- 4 situations de méconnaissances: agitation, etc. : plus je le vois tôt, plus c'est facile de débloquer. Plus je laisse la méconnaissance durer, plus je devrais "ramer".


L'analyse transactionnelle et les trois états du moi - Charisme Durable

Les 3 Etats du Moi par Eric Berne

Séance #6: 4/12/2012 - Les 3 modes de Management

Impro:

Echauffement: Marche avec dictateur tournant, "Je veux voir les carottes et les courgettes"

Exercices: Impro avec coaching, Faire construire un pont à une tribu, "J'ai inventé un jeu"


Ce que l'on en retient;

  • L'exo avec coaching : l'urgence (20 sec) nous mène vers le 1er mode (Imposition). Du coup c'est "sans bavure" MAIS une fois le coaching passé, les comédiens se retrouvent un peu "en carafe": que fait on maintenant? => L'imposition sécurise mais freine l'initiative.
  • L'exo du pont: La hiérarchie est acceptée par la tribu SSI ses valeurs sont respectées. Le mode gagnant est ici la négociation: trouver un mode opératoire qui satisfasse les 2 parties => Dépassionné et efficace.
  • "J'ai inventé un jeu": Pour donner envie sur quelque chose de nouveau, l'animation est appropriée car l'énergie mise dans un projet est corrélée à l'investissement que l'on y met.


Outil théorique :

Pyramide Managériale de Christian Fauvet (ci dessous)


A retenir:

La clé poir un Management efficace, c'est de jongler entre les modes en fonction de la situation. Pour cela il faut avoir du recul, donc être décontracté pour être en mode AAA : Analyser / Accepter / S'adapter.

Séance #5: 27/11/2012: Séance sur le Précision

Impro:

Marche avec statues "Qui es tu?", Balles de couleurs en cercles, Bonjours "émotionnels" en cercle.

Jeu:

Dessine ce que je te dis

Impro:

Plateformes compliquées (perso + émotion + enjeu)

JDR:

Fixation d'objectifs: SMT ou SMART (Spécifique / Mesurable / Accepté / Réalisable / Timé) - voir vidéo ci dessous.


Ce que l'on en retient:

  1. La précision est un des 4 piliers de l'impro: Précision / Lâcher Prise / Energie / Bienveillance.
  2. La précision est liée à la valeur groupe "engagement" car la précision est un investissement en énergie, c'est donc un engagement envers l'autre et envers soi même.
  3. Envoyer une info ne suffit pas. Je sais si j'ai été précis SI l'interlocuteur a reçu l'info.
  4. La précision est un investissement en temps et en énergie. La plupart des conflits en entreprise ne proviennent pas d'une divergence d'intérêt mais d'un manque de précision au départ. Etre précis fait donc gagner du temps et de l'énergie.
  5. Etre précis permet enfin de se protéger. En négo par exemple: si je suis précis sur ce qui me fera quitter la table de négo satisfait(mes intérêts), alors je suis protégé et je peux me permettre d'être ouvert à toute proposition (même créative) qui répondra à mes intérêts.
  6. En conséquence, si je suis protégé, je peux me permettre d'être détendu, d'être à l'écoute, en empathie et du coup créatif.
  7. La précision est l'arme qui différencie les managers "gentils" des managers "humanistes"

Dicton du jour: "Les objectifs flous entraînent des conneries très précises"

Fixer un objectif : la méthode SMT - Charisme Durable

La méthode SMT - fixation d'objectifs

Séance #4: 20/11/2012: Créativité : la réponse de l'impro

Impro:

- Echauffement: Marche, Labyrinthe, Ascenseur infernal

- Exercices de lâcher prise: "Pourquoi la chouette est bleue?", Tu sais pas ce qui m'arrives?, Chanson "Hallelouyah", L'alibi (et bien justement!), Fun to fail: finir des blagues.


Ce que l'on retient:

En impro, je ne cherche pas à créatif. Ça ne se décrète pas. Je me mets dans un état qui me rend créatif "malgré moi".

Lâcher prise + bienveillance (sur moi et sur les autres) = créativité

Notre potentiel créatif est étouffé par notre RAPPORT A L'ERREUR. Si je gère ce rapport, je libère ma créativité, ma capacité à agir dans l'urgence et ma répartie.


Jeux de Rôles:

- Ecoute perturbée par des objets: Plus je me détends et m'amuse avec le contrainte, et plus je la surmonte.

- Les 2 boulets: En positivant les contraintes, je trouve des solutions

- Le totem: idem. FUN TO FAIL.


La pensée latérale:

Exemple concret où la pensée verticale nous amenait à une réponse logique mais inapplicable alors qu'un raisonnement "latéral" nous amenait à nous poser les bonnes questions - cg vidéo ci dessous d'E. Bono

Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pens%C3%A9e_lat%C3%A9rale

Edward de Bono on creative thinking

La pensée latérale by E. de Bono

Petite anecdote sur la répartie - Charisme Durable

Anecdote sur la répartie

Séance #3: 23/10/2012 - Prise de Parole en public (PPP)

Impro:

Marche avec Bonjour diplomatique, à l'américaine, hypocrite, etc / Lignes alphabétiques inventées, Photos, J'accuse, J'accuse avec émotions, Phrases applaudies en cercles, Mots déclamés, puis en rimant.


Ce qu'on l'on en retient:

- En PPP, je ne perds pas la face, si je me juge, j'autorise le public à me juger. Illustration: L'exo "J'accuse" montre bien l'impact que peut avoir un message bien affirmé (même s'il est ridicule).

- Communiquer = adapter en temps réel sa PPP à son auditoire. Sinon on appelle ça s'écouter parler.


Outils du jour: L'influence 4D et les 5 modes de PPP

Voir les schémas ci dessous.


Ce que j'en retiens:

Une prise de parole se décortique au travers de 4 composantes:

  • La dialectique: ce que je comprends du fond du message: les maîtres mots sont précision, concision, clarté.
  • La rhétorique: ce sont les mots de liaisons qui enrobent le contenu
  • Le non verbal: le regard, le corps (ancrage), les mains, la tête, la voix
  • L'aura ou la mythologie: ce que le public va imaginer du reste de votre vie. Qui êtes vous au delà de ce que vous racontez.
L'objectif n'est pas d'être des clones. L'objectif est d'être congruent. C'est à dire que les 4 dimensions sont alignées dans le même sens.


L'outil des 5 modes de PPP illustrent différentes manières d'être congruent.

Si on a pour mode dominant "l'Expert" par exemple, il faut veiller à avoir une dialectique d'expert, une rhétorique d'expert, un non verbal, etc.


Enfin: la préparation: Elle ne sert pas à être prêt (car on est jamais prêt). Elle sert à être détendu, à être soi même.


Mises en situation:


Chacun des participants a passé un "QuickScan" et noté 2 ou 3 clés d'amélioration que nous travaillerons ensuite par des exos d'impro spécifiques.

Séance #2 du 16/10/2012: Clés de Négociation

Impro:

Marche, lettres, pif paf pouf, photos, Balles d'énergie, Qu'est ce qu'il a dit?Rien, Le sans domicile, Départs d'impro.


On l'a vu: en impro, le nerfs de la guerre n'est pas la créativité: c'est l'énergie, la bienveillance et le lâcher prise. Et c'est plus facile à dire qu'à faire, d'où l'intérêt d'un parcours dans la durée.


Le cas Bentley, ou les pièges du marchandage


- Ci dessous les 5 outils de la Négo raisonnée de Harvard. Le but de cette méthode: dépassionner séparer le problème de la relation. Il faut être DUR avec le problème et DOUX avec la relation.

- La posture en Négo est la même qu'en Impro: je dois tout faire pour faire converger, si je me centre sur mes positions uniquement, j'arrive à des accords lose/lose.

Le mythe du killer en négo est un mythe justement. Les killers passent à côté des meilleures opportunités.


Pour ceux qui veulent creuser:

http://www.amazon.fr/Comment-r%C3%A9ussir-n%C3%A9gociation-Roger-Fisher/dp/2020908034

ou "In Anglishe":

http://www.amazon.fr/Getting-Yes-Negotiating-Agreement-Without/dp/0143118757/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1350028909&sr=8-1

La négociation raisonnée - Charisme Durable

Séance "démo" du 26/06/2012: L'adaptation à l'autre

Impro:

Marche, Lettres, Photos, Contes à plusieurs, Oui ET, Départs d'impro


  • Le triple A ou la démarche de l'improvisateur:
- Je commence par Analyser sans penser à agir

- Puis j'accepte: je fais le deuil de la situation idéale et je vais puiser l’énergie pour optimiser ce qui existe

- Je m'adapte en cherchant à être utile à l'autre


Outil du jour : Le Carré des personnalités

Cf vidéo ci dessous


Même si on a une couleur "dominante", on possède tous une part de Rouge, de Vert, de Bleu et de Jaune. Et on jongle avec en fonction des situations, de l'enjeu, et du stress notamment.

Le but de l"Analyse" est de découvrir dans quel mode est mon interlocuteur au moment où je lui parle, et pas en général.

C'est qui différencie les approches structurales (qui cherchent à comprendre la structure de la personnalité), des approches fonctionnelles (qui cherchent à comprendre ce que ressent une personne à un moment T).

Dans cet atelier, on s'attachera uniquement à l'aspect fonctionnel des choses. Si les approches structurales vous intéressent, je vous conseillerai des lectures et on pourra en discuter.

Etes vous un rouge, un jaune, un bleu, un vert ? - Charisme Durable
Technique de recadrage : le DESC - Charisme Durable

DESC: recadrage / mauvaises nouvelles