Oscar et la Dame Rose

Éric-Emmanuel Schmitt

Travail Écrit de Français- Niveau Supperieur

Youssef Yammine

Préambule

Dans ce travail écrit, j’ai décidé de faire une critique du film Oscar et la Dame Rose (réalisé par Éric-Emmanuel Schmitt) sous la forme d'un blog. Ce film est basé sur le livre du même titre, aussi écrit par E.E Schmitt. Dans mon texte, je montrerai les aspects positifs (ou negatives) du film a comparé avec le livre. Il y a quelques differences entre ces deux types, surtout dans l’intrigue. Le ton que j’utiliserai ne sera pas formel, mais ne contiendra pas du language argot(sauf si je cite le livre ou le film). La majorite de la critique sera basée sur mon opinion du livre et du film. J’ajouterai aussi des éléments communs dans les critiques de film, comme les noms des acteurs, une petite description sur chaqu’un des personnages principaux et un système d’évaluation avec le nombre d’étoiles que je donnerai sur 5.

Critique de film

Big image

"Cher Dieu, Je m’appelle Oscar, j’ai dix ans, j’ai foutu le feu au chat, au chien, à la maison (je crois même que j’ai grillé les poissons rouges) et c’est la première lettre que je t’envoie parce que jusqu’ici, à cause de mes études, j’avais pas le temps"

Oscar est un enfant de dix ans, mais il est trés subjugant. Sa simplicité nous attire vers lui quand il ouvre la bouche pour parler. Pour un enfant de cet age, Oscar nous montre une maturitée bien plus grande que lui et cela montre a quel point Oscar est développé,et chaque fois que je lui pose une question, Oscar répond avec une profondeur qui réflechi les pensées d’un adulte.

Oscar est le narrateur de cette histoire. Un enfant de dix ans, avec une leucemie sevère, et ne peit pas guérir, malgrès tout les efforts des docteurs. Ses parents l'aime et lui apportent des cadeux, chaque dimanche, mais Oscar préfère écouter Casse Noisette, parceque à cause des conversations limitées entre eux, tous sachant l'avenir d'Oscar, il n'y a aucun lien entre eux. Ce laque de communication rend Oscar misérable, triste et isolé.

"Je veux voir la dame rose"

Mamie Rose rencontre Oscar, et lui apporte très vite un environement sauf, du comfort et de l'amitié a notre "Crane D'œuf". Avec son passé de catcheuse professionelle, elle enseigne Oscar la beautée de la vie, l'embrasse et n'a pas peur de lui dire la verité.

"-Comment se fait-il que vous parlez si mal?

-Déformation professionelle, mon petit Oscar"

À demain! Bisoux, Oscar

Mamie Rose suggeste qu'Oscar écrit á Dieu, pour partager ses soucis avec quelq'un et souhaiter quelque chose spirituel, qui pouvra l'aider dans, ses derniers jours, pour se sentir moins solitaire.
Big image
Ce film est l'un des meilleurs que j'ai vu recement, mais je pense que quelques elements de l'intrigue ne font pas justice au livre, même si l'auteur du livre a aussi réalisé le film. Oscar est toujour cet enfant que personne n'a le cœur a punir a cause de sa maladie, et tout les personnages sont comme immaginés. Tous, sauf une: Mamie Rose.

Le personage de Mamie Rose a été bien réalisé, mais ne correspond pas beaucoup a son charactère dans le livre. Dans les pages, Mamie Rose est une "Dame Rose", qui aide les patients volontairement. Sur l'ècran, Mamie rose n'a jamais voulu faire du bénévolat pour l'hopital, mais a décidé d'aider pour pouvoir vendre ses pizza.

Dans le livre, le passé de la dame rose reste un secret (autre que sa carière au catch, bien sur), mais dans le film, Eric-Emmanuel Schmitt nous introduit a la famille de Mamie Rose et son emploi, quand elle n'aide pas Oscar.

Je pense que le développement de ce personnage a aidé le film, mais l'idée qu les lettres n'étaient pas écrites pour Dieu seulement, mais pour des raisons égoïstes de Mamie Rose et pour que le Docteur Dusseldorf peut rapporter a ses parents ce qu'Oscar pense.

Il y avait quelques differences, mais aucune n'était sévère, et aucune n'a changé l'histoire tellement.

"Seulement Dieu a le droit de me réveiller..."

Voir l'évolution d'Oscar pendant ses 12 derniers jours est vraiment une maière très légère d'aborder un sujet très lourd, comme la mort et le cancer. Même si la fin du film était triste, vous sortez d'une maniére heureuse et apaisée, a cause de la transformation des deux personnages principaux et l'effet qu'ils apportent entre eux et sur nous, les spéctateurs.
Oscar et la dame rose : bande-annonce