Politique & Saint Augustin

Johann Diaz Manzano & Simon Aerts

Les deux cités

-Cité celeste: rassemble ceux qui vive dans l'amour de Dieu.

-Cité terrestre: rassemble ceux qui vivent dans l'amour de soi.


Augustinisme politique

Rapport de l'église et des pouvoirs temporels. L'augustantisme politique identifie l'Eglise existante avec la citée de Dieu et en tire la conséquence que les pouvoirs temporels doivent se mettre au service de Dieu et de son Eglise.

Biographie de Saint Augustin

Augustin d’Hippone ou saint Augustin, né à Thagaste (en Algérie) le 13 novembre 354, mort le 28 août 430 à Hippone (en Algérie), était un philosophe et théologien chrétien, évêque catholique d’Hippone, et un écrivain romain d'origine berbère de l’Antiquité tardive.

Il est l’un des principaux Pères de l’Église latine et l’un des 33 Docteurs de l’Église. Les catholiques célèbrent sa fête le 28 août, anniversaire de sa mort. Sa tombe se trouve à Pavie. Après saint Paul, il est considéré comme le personnage le plus important dans l’établissement et le développement du Christianisme.

Saint Augustin est le seul Père de l’Église dont les œuvres et la doctrine aient donné naissance à un système de pensée : l’augustinisme. Son influence est marquée à travers les âges, depuis Paul Orose jusqu’à Paul Ricœur, en passant par Anselme de Cantebury, Thomas d’Aquin, Luther, Calvin, Pascal, Adolf von Harnack, Hannah Arendt... Elle fut immense sur toute l'histoire de l'Église en Occident : l’augustinisme imprégna en effet toute la réflexion philosophique et théologique médiévale, puis alimenta les débats lors de la Réforme protestante, puis encore le jansénisme. Les débats suscités par l'interprétation de l’augustinisme ont largement contribué aux conceptions modernes de la liberté et de la nature humaine.