Alimenta

Un service pour bien s'alimenter et aider l'environnement

Proposition réfléchie d’entreprise

Le 18 mai 2016

Les choix alimentaires des consommateurs de ta communauté et l’impact de celui-ci sur l’environnement local

Les choix alimentaires des consommateurs affectent beaucoup l’environnement. En changeant nos habitudes alimentaires, nous améliorons l’environnement et notre santé en même temps. Voici quelques façons, parmi plusieurs, que nos choix alimentaires affectent l’environnement.


Premièrement, nous utilisons souvent des emballages qui causent la pollution quand on mange au resto rapide ou des mets gelés et, etc. Le polystyrène et les sacs en plastique sont plus difficiles à recycler.


Ainsi, avec les tendances alimentaires qu’on a, il y a une plus grande demande pour certains aliments ce qui peut être positive ou négative (demandent, terres disponibles, etc.).

De plus, pour les gens qui sont végétariens ou végétaliens, leurs diets aident l’environnement. En mangeant plus d’aliments à base de plantes, on économise l’eau, diminue la pollution causée par les gazes d’émissions de serres (l’élevage de volailles et viande) et diminue la destruction de forets tropicaux. En consommant la viande, nous causons ces problèmes environnementaux. La production de viande compte pour 70% de toute l’utilisation des terres agricoles et occupe 30% de la surface terrestre de la planète (terres disponibles).

Un autre facteur qui affecte l’environnement est les portions. Il est important de diminuer nos déchets alimentaires pour illuminer le gaspillage de nos ressources. Tous les effets de productions gaspiller car tu ne planifie pas ton repas.

Les facteurs essentiels au maintien de la sécurité alimentaire dans ma communauté

La sécurité alimentaire consiste de la disparition des risques de malnutrition et de la famine. Ainsi que la disponibilité d’aliments sains et nutritifs et l’accès ou la capacité d’accéder des aliments sains et nutritifs.


Alors ceci inclut :


· Avoir le pouvoir d’achat des produits nécessaires soit par moyen économique ou physiquement.

· Avoir la capacité de se procurer une bonne quantité d’aliments sains et nutritifs pour pouvoir avoir une vie saine.

· Avoir accès à l’information pour pouvoir faire des meilleurs choix alimentaires. (Les aliments sont produits dans d’une manière bonne et agroalimentaire.)



Plusieurs facteurs sont essentiels au maintien de celle-ci tel que :


La disponibilité alimentaire : Pour avoir une sécurité alimentaire, on doit premièrement avoir accès à la nourriture et de l’eau potable. Il y a des gens qui ont des troubles à avoir cela à cause de leur géographie, de raisons économiques, de climats, etc. Avoir la disponibilité alimentaire adéquate aide à réduire les risques de famines et de malnutrition. On peut offrir des services et participer à des activités communautaires pour améliorer la situation. Ainsi, avec l’aide du gouvernement, on peut offrir de l’assistance alimentaire pour améliorer le bien-être nutritionnel des gens qui n’ont pas accès à l’alimentation suffisante pour mener une vie saine et active.

Les services communautaires et Plan d’action (assistance alimentaire) :

Par ceci, on peut inclurent la croix rouge, les services gouvernementaux, et le Plan d’action du Canada, etc. Au Canada, nous avons le Plan d’action du Canada pour la sécurité alimentaire établie en 1998. Celui-ci aide à diminuer le montant de personnes sous-alimentées. Ainsi, il essaye de réduire la pauvreté, promouvoir un accès à une nourriture salubre et nutritive, souligner l’existence de menaces alimentaire qui peuvent constituer un risque de maladie ou de sécurité, emphase sur les pratiques écologiques et installer un système de surveillance de l’insécurité alimentaire en identifiant les indicateurs.


Les activités pour aider :

Il y a plusieurs activités qui aident les gens à améliorer leur sécurité alimentaire telle que les banques alimentaires, programmes de déjeuner, centre de soupe populaire, les lever de fonds communautaire, etc. Les banques alimentaires offrent de la nourriture pour ceux qui ont des troubles économiques. Les gens peuvent rentrer et avoir de la nourriture pour ta famille quand tu ne peux pas en acheter. Ceci aide les familles à se débarrasser du stress qui vient avec s’inquiète d’où va provenir leur nourriture pour la semaine. Les programmes de déjeuner permettent aux enfants à bien s’alimenter avant de faire leurs études. Certains élèves n’ont pas les moyens de manger un bon déjeuner le matin avant de venir à l’école. Ceci leur aide à mieux performer et se sentir mieux pendant la journée. Les centres de soupes populaires offrent des mets réchauffés gratuits pour ceux qui n’ont pas les moyens économiques. Ceci inclut les sans-abris. Plusieurs groupes d’écoles, des groupes de l’église et des compagnies viennent ensemble pour faire des plats chauds pour les gens en besoins dans la communauté. Les levers de fond aident aussi. Ceci peut se faire parmi des groupes d'écoles, des groupes religieux ou juste une personne qui est déterminée. Ils aident en ramassant de la nourriture qui peut être donnée à des banques alimentaires pour aider indirectement. Toutes ces activités peuvent aider pour améliorer la sécurité alimentaire. Si tout le monde aide un peu, on peut produire un grand impact sur le problème.



Information :

Il faut informer la population sur l’aide qu’il y a, et où ils peuvent le trouver. De cette façon, on diminue les risques de famine, car les gens sont informés. Ainsi, les gens peuvent s’informer en ligne du traitement de la nourriture dans les magasins. Ceci rassure la population sur la manière dont leur nourriture est préparée.


C’est aussi important de faire des recherches sur la production. En fessant des recherches sur les lieux, climats, méthodes de transport et, etc., les gens auront une meilleure compréhension de ce qu’ils mangent.



L’utilisation efficace des ressources primaires : On ne veut pas du gaspillage quand plein de personnes n’ont même pas accès à ces aliments. Il est important d’utiliser les aliments qui nous sont procurés pour créer plusieurs mets et d’assurer l’usage de ces ressources. Quand il vient à l’eau et la nourriture, il faut s’en rappeler qu’il y a plusieurs personnes dans le monde qui n’ont pas accès à des aliments sains. Soit l’eau n’est pas potable ou ils doivent aller loin pour en chercher.

Vérifier les lieux d’importations : Pour assurer la sécurité alimentaire sur les aliments importés, il faut vérifier les lieux de production pour ensuite s’informer sur leur routine de préparation. De cette façon, on peut gérer les pesticides et autres produits qui sont sur notre nourriture. De plus, on peut savoir si les lieux de production sont sécuritaires et utilise des méthodes santé. Ceci aidera à rentre notre alimentation plus sécuritaire et réduits les risques liés à l’importation.



L’imiter l’utilisation des antibiotiques : En achetant de la viande et de la volaille, il faut s’assurer qu’il n’y a pas un abus d’utilisation des antibiotiques sur ces animaux. Ces antibiotiques sont censés être utilisés pour prévenir et traiter des maladies, mais certaines compagnies l’utilisent pour stimuler la croissance chez les animaux qui vont plus tard servir de nourriture. En utilisant une grande quantité d’antibiotiques sur les animaux, nous allons en manquer pour nous même dans le futur pour traiter les maladies humaines. Il peut aussi avoir des résidus de médicaments dans les eaux qui servent à la consommation humaine.

La gestion de produits chimiques : Ainsi, la gestion de produits chimiques est importante pour ne pas causer de la pollution dans l'air ou dans l'eau. Si cela arrive, les aliments ne vont pas grandir correctement et pourront avoir des effets sur la santé des consommateurs. Dernièrement, la gestion des déchets est aussi importante. Si on a beaucoup de déchets, soit alimentaires ou autres, il peut avoir l'effet de la pollution et du gaspillage de nos ressources ce qui impacte la production future.


Autres facteurs essentiels :

· Minimisation de l’utilisation des micro-organismes sur les viandes et volailles

· Assurer l’accès à l’eau

· Préparation adéquate des aliments

· Etc.


Avec l’aide de ces aspects, nous facilitons le maintien de notre sécurité alimentaire.

Les systèmes de production et de distribution alimentaires en place dans ma communauté

À Toronto, nous avons un très bon système de production et de distribution alimentaires en place. Nous avons de l’agriculture locale pour plusieurs fruits, légumes et produits de blés. Ainsi nous importons les produits alimentaires que nous n’avons pas. (Des États-Unis, la Colombie britannique, etc.) Il y a par contre des dangers liés à cela tels que les risques microbiologiques, toxicité, allergies, consommation de produits dérivés d’animaux nourris aux OGM, résistance aux antibiotiques ou même la diminution de la valeur nutritive. De plus, le système inclut les supermarchés, épiceries les restaurants, les entrepôts, distributeurs, grossistes et courtiers. On a besoin d’éliminer l’utilisation de produits chimiques et de ressources n’ont essentiels à la production.


Le système de distribution au Canada se divise en deux secteurs : commerce de détail alimentaire (épiceries) et de la restauration (restaurants).

Tout cela est gérer par Kasseler Food Product Inc. Celle-ci est une partenaire du groupe alimentaire. Il est le distributeur principal pour l’Ontario. Ils sont fabricants, importateurs et distributeurs de produits alimentaires soit fruits, légumes, pains, etc. Ils fournissent des aliments canadiens et importés de qualité à des milliers d'épiceries et les détaillants d'aliments de spécialité de l'Ontario.


Il y a aussi Unified Natural Foods qui est un distributeur de produits naturel, organique, kacher, etc.


Nous avons aussi un système de distribution qui vise les gens qui n’ont pas les moyens d’acheter de la nourriture. Il y a plusieurs banques alimentaires qui font des levées de fonds et alimentaires pour aider les moins chanceux.


Tous ces systèmes, en tant que tels, contribuent à répondre aux préoccupations des consommateurs dans des domaines tels que la sécurité alimentaire, la qualité, le suivi et dépistages, l'innovation, la variété, la valeur et la commodité.


Il n’y a quand même pas beaucoup de systèmes qui aident à améliorer l’environnement lié à l’alimentation. Mon entreprise aide un peu en offrant un service avec une des plusieurs aliments pour aider l’environnement lié à l’utilisation de combine et autre machines de cultivation qui émettent des gazes.

Les facteurs qui ont une influence sur la production et la distribution alimentaires dans ma communauté

Tous les services de production et de distribution alimentaires dans ma communauté ont des différents aspects qui l’influencent. Ces facteurs se divisent en trois sections : les facteurs sociaux, économiques et culturels.


Économique : La pauvreté - Revenu

Sociaux : Les services offerts, l’exclusion du travail

Culturels : Culture, les coutumes alimentaires des pays

Ainsi: Environnement, Géographie



Ces facteurs mènent à l’inégalité alimentaire. Plusieurs personnes n’ont pas les moyens économiques pour bien se nourrir et nourrir leur famille. Ceci peut être causé par le manque d’éducation, une maladie, troubles médicales qui affecte un membre de la famille ou divorce, parmi plusieurs autres.


Ainsi, la pauvreté peut provenir de facteurs plus globaux tels que l’évolution des tendances dans l’économie du pays, la surpopulation, guerres, des problèmes sociaux, ayant une culture de la pauvreté, des problèmes environnementaux et vulnérabilité au désastre naturel (pas de pluie, tempête de neige) ou des maladies épidémiques.


Pour ces raisons, les gens ont besoin de moyens moins chers pour se procurer de leur nourriture qui ne nuira pas à la communauté. Une façon qui est profitable pour les systèmes de production/distribution et pour les gens dans ma communauté. Mon entreprise veut améliorer la situation en offrant un service avec un coût très minime.

De plus, il y a l’environnement et la géographie dont on vit dedans. La géographie et environnement détermine la capacité de production, de distribution et les services disponibles. Chaque pays à certains produits qu’ils sont capables de produire et poussés à cause de la température annuelle (climat). Ceci cause parfois l’inégalité pour les démunies.

Les facteurs essentiels pour faire la production alimentaire sont la terre agricole, l’air frais et un environnement santé. Ces facteurs ont un impact direct sur santé et sécurité en lien avec la production (pas de pollution). Puisque nous vivons dans une région saisonnière, nous avons quatre saisons par années ce qui affecte directement l’incidence de production et de distribution. Ceci peut causer des troubles de récoltes et peut avoir des mauvaises cultures d’aliments. Ceci peut aussi être causé par des sortes de catastrophes naturelles telles que des périodes de sécheresse, des tempêtes de neige ou de pluie intense ou une saison hivernale plus longue.


Pour mon entreprise, tout cela veut dire que pour être capable d’offrir notre service on doit avoir de la bonne terre pour que les produits puissent pousser sainement. Notre production dépend entièrement sur la terre agricole. Ainsi, puisque mon entreprise est en Ontario, on doit moins penser aux facteurs d’air polluer.


Chacun des trois facteurs impacte l’un sur l’autre, ils sont interconnectés.

Un autre facteur qui a une influence sur la production et la distribution alimentaires dans ma communauté est le transport. Le transport peut devenir coûteux et dépend des températures et météos. Ceci peut causer des délais de livraison. Notre climat saisonnier peut aussi causer des délais (mauvaises cultures, mauvaise condition de route).


En général, quand ces situations arrivent, le Canada soit importe ou utilise une serre pour grandir les produits qu’on n’a pas, alors ils sont quand même disponibles pour la communauté.


Un dernier facteur est les tendances agricoles. Les tendances agricoles au Canada sont la cultivation par tracteurs qui cultivent le blé et autre aliment primaire qui sont ensuite transformé pour créer plusieurs aliments. Ainsi nous avons la culture d’animaux pour la nourriture et les sous-produits d’animaux. Un autre moyen agricole au Canada est les cultures de serres pour une culture à longueur d’année. Pour la plupart des cultures, la cultivation est faite avec soi des tracteurs, des combines, des balers et/ou des ordinateurs déclarants pour gestion agricole.


Pour faire l’agriculture pour mon entreprise, il n’y a que le besoin de combine. Celle-ci cause quand même un problème de pollution. Mon entreprise veut limiter l’utilisation des combines en donnant l’opportunité à ma communauté de faire pousser leur propres épices et herbes.

Les principes du développement durable qui s’appliqueront à mon entreprise


Le développement durable est un principe qui s’applique à l’alimentation, la production, la distribution et les activités de développement en générale. Celui- ci est défini comme :


«Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement. » (mddelcc.gouv)


Ceci s’applique à mon entreprise, car nous voulons offrir un développement durable qui permettra aux gens d’avoir les herbes et épices sans nuire à l’économie et l’environnement lié à celui-ci. Ceci permet au présent d’avoir des herbes et épices sans l’utilisation de combine pour diminuer la pollution. Et n’impacte pas la capacité d’avoir des herbes et épices dans le future.


Mon entreprise

Une entreprise de distribution alimentaire à Toronto pour aider les familles un peu avec l’alimentation diversifiée de leur famille.
Notre Vision : Être une source fiable pour plusieurs familles afin d’assurer une alimentation meilleure, plus sécuritaire et plus saine aux gens moins privilégiés de ma communauté. La communauté pourra ensuite s’alimenter et économiser pour leur famille.
Nos Objectifs :Créer un service pour améliorer le goût des mets et agrandir la palette de ma communauté. Ainsi, d’enseigner à la communauté comment grandir leurs propres herbes et épices et comment l’utiliser dans des mets.

Notre mission : Alimenta cherche à offrir un service distinctif aux clients dans ma communauté. Pour faire cela, je vais offrir un service de boite de subscription. Cette boite consistera de graines d’herbes différents, de recettes pour celle-ci et des instructions pour les faire grandir chez toi. La boite coûtera 5 dollars pour une variété d’herbes ainsi que des recettes et instructions. Les gens dans ma communauté aiment préparés des mets multiculturels qui requièrent diverses épices et herbes. Cette boite permettra à la communauté de grandir leur propres herbes et épices en diminuer l’utilisation de combines et machines de cultivation qui émettent beaucoup de gaz.

Valeurs d'Alimenta

Il est important pour mon entreprise d’améliorer l’environnement en donnant l’option à ma communauté de grandir leurs propres herbes et épices afin de diminuer les mauvais effets de l’agricole de celui-ci. On veut offrir un développement durable qui permettra aux gens d’avoir les herbes et épices sans nuire à l’économie et l’environnement lié à celui-ci.


Propositeur- Savanah Salazaar

Le 18 Mai 2016