Atelier Charisme Durable

Octo Technology

Description du parcours

Objectifs
Pour l'équipe:
  • De roder un fonctionnement basé sur la bienveillance et le plaisir de gagner ensemble.
Pour chacun:
  • Pour chacun: De s’approprier une palette de « relevant soft skills » au point d’en faire des réflexes, chacun selon ses enjeux personnels.


Moyens mis en oeuvre pour arriver à l'objectif


  • 20 séances de 2h à base d'impro, d'outils théoriques et de mises en situation
  • 45min en individuel de fixation d'objectifs (Début 2013)
  • Hotline 5j/7 - Vidéos E-learning et documents On-line


Séance #19: 26/06/2013 - Création de saynètes - Gestion du leadership

Impro:


- Associations triples

- Il était une fois, et tous les jours, mais un jour, et finalement

- Cercle d'utilité


Création dune saynète: L'Octo à travers les âges

BRAVO! car non seulement on a eu 2 saynètes drôles et bien conçues dans un temps très court MAIS parce qu'en plus, "personne n'a joué l'arbre", càd tout le monde a trouvé sa place. Un leadership naturel, utile, s'est dégagé dans chaque groupe MAIS il n'a pas été ressenti comme violent.

Les écueils que vous avez su éviter:

- Un leader dans son scénario qui impose, et ce même à la fin où le compte à rebours taquinait le driver "Dépêche toi"

- Un ou 2 joueurs en retrait, suiveurs

- Une absence de leadership et une création qui n'avance pas.


Vous avez géré la chose en équipe, et si personne n'est parfait, une équipe peut l'être!


Impro 2nd round:

- Boulets avec 1 seule phrase

Attention à utiliser les phrases des boulets plutôt qu'à les nier.

- Impros avec catégories: A la manière de...

Séance #18: 19/06/2013 - Impro + Mises en situations

Impro:


- Ceci est un chat

- Lay di Lay

- Boites à mots

- Transneurones Express (3 histoires en une)


Mises en situations:

- Pauline en animation d'une bande de flemmards, Thomas en PPP pour l'USI, Nelly en Négo pour le palais Brognard, Henri en posture relationnelle face à un client fermé : C'est bien, les progrès sont là et bien là:)


Séance #17: 12/06/2013 - Précision et Prises de paroles complexes

Impro:


- Marches précises sur surfaces

- Cercle : Imitation d'une personne dans le cercle

- Miroirs à 2 avec perturbateurs

- Le Directeur: les salariés travaillent la précision - Le directeur travaille la mémoire "cerveau droit"


NB: Astuce pour activer sa mémoire cerveau droit: les images mentales: Avion, coccinelle, panthère rose... Vous y arrivez encore??

Cf vidéo sur le Mind Mapping ci-dessous, qui est une manière de représenter l'info en faisant appel au cerveau droit: créativité + mémorisation.


Mises en situations:

Expliquer des choses compliquées avec format "mise à mort"


A retenir: Ce qui est clair pour moi ne l'est pas pour les autres. Mots techniques, raccourcis: JE DOIS TOUT EXPLIQUER en me mettant à la place de mes interlocuteurs.

La posture d'utilité est plus que nécessaire, alors que le scénario (soit parfait notamment) est tentant lorsque l'on est face à un public. En bref: je dois m'oublier un peu pour me mettre au service de mon public, en scrutant leurs réactions pour mieux m'adapter.

Le mind-mapping - Charisme Durable

Séance #16: 05/06/2013 - Les 4 postures de vente

Impro:


- Marche avec prénoms tournants

- Machines

- Oui ET

- La lettre écrite à deux

- Le caddie

- le rejeté

- Les beaux parents


A retenir: BRAVO! Vous progressez tous en impro, et ça c'est top!


Outil: les 4 postures de vente par G baillard (cf ci dessous)

A retenir: Placer l'interlocuteur sur la matrice relève du 1er A (Analyse), trouver la motivation pour adopter la bonne posture relève du 2ème A (Acceptation), incarner cette posture avec assertivité relève du 3ème A (Adaptation).


Mises en situations: Bravo again à Martin, Maxence et Christophe: vous avez tous les 3 réussi à Analyser et donc à vous Adapter! On a quasiment pas vu de manifestations scénariques (Agitation blocage, suradaptation, Fuite).

Séance #15: 29/05/2013 - Les 3 modes de Management

Impro:

- Marche avec dictateur tournant,

- Photos spécial Sénégal

-"Je veux voir les carottes et les courgettes"

- Faire construire un pont à une tribu

- "J'ai inventé un jeu"


Ce que l'on en retient;



  • L'exo du pont: La hiérarchie est acceptée par la tribu SSI ses valeurs sont respectées. Le mode gagnant est ici la négociation: trouver un mode opératoire qui satisfasse les 2 parties => Dépassionné et efficace.
  • "J'ai inventé un jeu": Pour donner envie sur quelque chose de nouveau, l'animation est appropriée car l'énergie mise dans un projet est corrélée à l'investissement que l'on y met.
  • Sur l'imposition en impro: Exemple d'une impro où un seul joueur fait toute l'histoire et plaque des personnages sur les autres. C'est sécurisant mais ça freine l'initiative des autres joueurs, relégués au rang d’exécutants.



Outil théorique :

Pyramide Managériale de Christian Fauvet (ci dessous)


A retenir:

La clé d'un Management efficace, c'est de jongler entre les modes en fonction de la situation. Pour cela il faut avoir du recul, donc être décontracté, ouvert, sûr de soi, et avoir envie d'être utile à l'autre (ça ressemble au AAA ça non?!)


Mises en situations: (en toute bienveillance car nous sommes tous les victimes de notre scénario!)


- Pauline: Faire évoluer un manager en imposition, qu était rouge en plus, en le faisant réagir sur le turnover sans ses équipes.

Dangers: passer en force, culpabiliser, parler du parent vers l'enfant. C'est ce qui s'est passé. Pauline du PN (parent nourricier) vers l'ES (Enfant soumis) et le manager du PC (parent contrôlant) vers l'ES => transaction croisée - on monte dans les tours et le patron a le dernier mot.

Autre piste: Accepter l'enfant soumis quelques instants pour nouer un lien "oh oui comme vous avez raison", puis poser des questions naïves, pour comprendre: "Mais comment allez vous faire pour limiter ce turnover qui coûte X millions à la société chaque année?" => Conséquence probable: face à la complexité il change d'état du Moi (vers adulte ou enfant), vous saisissez la balle au bond pour rentrer dans l'Adulte, il devrait suivre.


- Miguel: Faire préciser un manager en animation pure, qui veut déléguer une énorme mission sans donner aucun détail dessus.

Cas difficile: Le manager est dans le parent nourricier (PN), si je reste dans l'ES trop longtemps, je repars bredouille (c'est ce qui c'est passé) et je dois me débrouiller avec aucune info. Mais si je joue le rebelle, ou le "Bleu" (Comment?), je peux aussi le mettre en danger, ou lui laisser penser que je ne suis pas motivé.

Stratégie proposée: Prendre ce qu'il a a donner: sa vision + sécuriser des personnes relais qui pourront apporter les infos cerveau gauche qu'il ne me donnera jamais parce qu'il ne les connait pas.

Séance#14: 22/05/2013 - Training Impro + mises en situations

Impro:

- Marcche avec montée progressive (tics, animaux, taulards, etc)

- Scènes banales (Opéra, Usine chinoise, etc)

- T shirt, T shirt

- Impros à 3 avec animaux cachés


A retenir:

Dans le dernier exo la difficulté augmente car il faut à la fois faire monter son personnage + être au service de l'histoire + aider les autres joueurs à illustrer leur animal => Les clés de calme, de lâcher prise et d'utilité (AAA) deviennent précieuses et nécessaires.


Mises en situations avec analyse du groupe (en toute bienveillance car on est tous dans le même sac, tributaires de notre fichu scénario! :

Henri: Annoncer à un client que l'audit révèle de mauvaises nouvelles pour lui.

Débrief: Le client en Enfant Libre a été remis dans l'Adulte en douceur et avec brio! Attention à l'énergie, l'empathie.

Marc: Annoncer à un client que le forfait n'est pas possible et que la régie s'impose.

Débrief: Point fort: Marc a donné du sens, a expliquer pourquoi il fallait passer en régie sans l'imposer MAIS refus du client. Marc plonge alors dans un driver "Sois fort". On se braque. Attention à la posture d’utilité: n'y a t il aucun moyen de faire converger nos intérêts?

Séance #13: 24/04/2013 - Prise de Parole en Public

Impro:

-Human Beat Box

- Poèmes inventés

- C'est l'Histoire d'un clown, non c'est l'histoire d'un...


Outils:

-Les 5 postures en PPP (cf schéma plus ci dessous) et textes improvisés dessus.

- Carré de l'influence ou la grille d'analyse d'une PPP (ci dessous)


Mises en situation:

- PPP en groupes de 3 avec 5 min de préparation: Pitch client sur un rapport Internet, Séjour au Portugal et... j'ai oublié!


A retenir:

- Si ma rhétorique ET mon non verbal sont alignés, alors je crée de la mythologie, càd que je véhicule une assurance qui concourt à mon charisme.

Pour que mon charisme soit durable, il faut aussi que je sois assertif, càd que je m'affirme dans le respect d'autrui et de manière authentique (sans mentir ou manipuler).

Séance #12: 17/04/2013 - Impro + Mises en situations

Impro:

- Marche en incarnant un personnage (princesse, ogre, etc)

- Bonjours avec émotions

- Lay di lay

- Conférence de presse

- Assis debout penché

- Doublage américain avec tentative de triple Dub


A retenir: Bravo!!! On progresse; vous arrivez maintenant à trouver du plaisir à vous jeter à l'eau


Mises en situations avec analyse en mode sniper:

Analyse: Tous les outils que l'on connait aident à dresser un diagnostic situationnel.

Acceptation: Arriver à trouver la source de plaisir: motivation pour rester Assertif

Adaptation: DESC, SMT, précision, empathie: autant de techniques et postures qui viennent asseoir et incarner mon assertivité.


Outil: Les 4 niveaux d’énergie (mea culpa, on ne l'avait jamais détaillé...)

Voir ci dessous.

Séance #11: 20/03/2013 - Le scénario, les drivers

Impro:

- Marche, photos

- Compter 1,2,3 très vite à deux

- Lay di Lay

- Cercle d'utilité

- Zapping


Un peu de théorie: Le scénario (cf schéma ci dessous)


Mises en situations:

Situations bloquées d'inconfort: Fenêtre ouverte/fermée, places dans le train, Surcharge de travail un mauvais soir, annonce de mutation.


Ce que l'on en retient:

Après avoir tenté toutes les solutions Adultes pour résoudre le problème, on plonge quasi mécaniquement dans son scénario.

Exercice: identifier le driver qui a déclenché la manifestation scénarique.

But: A force de s'entraîner, on apprend à retarder l'entrée dans le scénario pour traiter un maximum de problème dans l'Adulte.

Séance #10: 27/02/2013 - La mythologie

La mythologie = ce que les autres s'imaginent du reste de ma vie

On peut influencer cette perception MAIS mise en garde: jeu risqué


Impro:

- Marche anti-mythologique: en frimant

- La Canebière

- Les super pouvoirs ridicules


Ce que l'on en retient:

Si je veux trop "caser" mon information, d'une je perds en écoute, et de deux il n'y a plus de magie car le public connaissait déjà mon info.

Le challenge: arriver à influencer l'histoire, mine de rien. Pour cela je dois dédramatiser l'enjeu: je le case si je peux MAIS je reste impliqué dans l"histoire.


Mise en situations:

- Naufrage Ile deserte

- Vraies situations Octo


Ce que l'on en retient:

ATTENTION: Vouloir influencer sa mythologie est un jeu puissant mais risqué CAR la frontière avec la frime tient à un fil.

Comment différencie t on frime de mythologie? :


  • Si vous frimez, c'est vous qui donnez l'info qui vous met en valeur.
  • Si vous êtes mythologique, c'est l'interlocuteur qui comprend tout seul ce qu'il veut grâce à des sous-entendus ou des silences.

Exemple de question: Vous faites du coaching politique?

Réponse non mythologique: "Bien sûr, encore la semaine dernière j'ai coaché un député de la Meuse"

Réponse mythologique: "Je ne peux pas en parler".


Autre exemple: Vous êtes proche du top Management?

Réponse non mythologique: "Et comment, François est mon poto, chez Octo je suis le King!"

Réponse mythologique: "Tu sais, il est beaucoup plus accessible qu'on ne le croit"

Séance #9 : 20/02/2013 - Assertivité 2ème round

Impro:

- Marche, lettres géantes

- T shirt, T shirt, qu'est ce qu'y a sur ton T shirt?

- Décrire un film avec "oui ET"

- Le Boulet


Ce que l'on en retient:

Plaisir = Performance relationnelle

Plaisir de s'affirmer, de tenter ET plaisir de considérer l'autre => s'affirmer dans le respect d'autrui = être assertif = être en "+/+".


Outil de recadrage et transmission des messages peu agréables: le DESC

3 DESC: Tu es lent, tu es froid, tu es agressif.


Ce que l'on en retient:

D: On évite les généralisation "toujours", "jamais", les approximations: "l'autre jour", "souvent", "on m'a dit". On reste précis, factuel: les faits doivent être Imparables.

E: Exprimer son sentiment - Messages "je". On nomme sa vraie émotion, sans aller chercher une émotion fabriquée du genre "je suis surpris" pour dire je suis en colère.

S: Solution concrète, actionnable vite

C: Conséquences positives: on repasse dans l'émotionnel.


Mais surtout, ce que l'on en retient: Le verbal fait 10% du job, la posture "+/+" 90%.

En clair, si je suis en "+/+", càd que je critique ce que la personne a fait mais pas ce qu'elle est, je peux en réalité m'affranchir de l'ordre du DESC.

Les outils rhétoriques sont plus des béquilles lorsque l'on a pas l'énergie du "+/+" naturellement.

Technique de recadrage : le DESC - Charisme Durable

Méthode DESC (ou FISC): Pour exprimer un ressentiment de manière assertive

Positions de vie en AT

Séance#8: 13/02/2013 - Négo raisonnée niv2

Impro:

- Marche avec personnages figés "Où es tu?"

- Assertivité: Départ d'impro en lignes: reproduit l'état d'esprit de la négo: je ne peux oublier qui je suis (mes intérêts), je dois prendre en compte qui est l'autre (ses intérêts), et j'essaye de trouver une solution qui arrange tout le monde (le lieu).

- Intérêts vs; Positions: Ligne d'utilité à l'autre: Un commence par faire un geste, l'autre observe puis rentre et décale l'histoire: illustre la différence entre intérêts et positions. Position = voilà ce que je veux: tu acceptes ou tu refuses? Intérêts: voilà ce qui est important pour moi: que me proposes-tu?

- BATNA: "J'accuse" - La puissance du groupe décontracte chacun => Avoir une bonne BATNA donne une force tranquille.


Cas: L'avenue des Rosiers

Pas de Zone d'accord évidente. La seule manière de sortir Win/Win est de recourir à des options (jardin, différer le paiement, copain pour les travaux, etc) MAIS le cas est bien fait: l'acheteur PEUT théoriquement se mettre en danger au delà de ses intérêts.

La leçon du cas: La recherche d'Options ne vient pas en derniers recours, quand la zone d'accord est inexistante: les options permettent de gagner plus, même si il y a une zone d'accord => ça reste une négo, vous pouvez aller chercher plus!


Pour mémoire

Séance #7: 6/02/2013- L'assertivité ou la "Force Tranquille"

Impro:


- Marche

- LaydiLay

- Tu sais pas ce qui m'arrives?

- Les beaux parents

- Les petits conflits


Ce que l'on en retient:

Séparer le personnage et le comédien. on a joué des personnages qui s'engueulent: ils sont tout sauf assertifs. Pourtant, les comédiens doivent le rester pour construire ensemble. Quand j'improvise je me dédouble: je suis à fond dans mon perso, et en même temps j'ai du recul pour faire avancer l'histoire => C'est cette mécanique qui est précieuse dans les interactions pro: je vis l'interaction pleinement ET en même temps j'ai du recul (AAA).


Un peu de théorie: L'assertivité peut se définir de plusieurs manières:



  • S'affirmer dans le respect d'autrui (définition positive)
  • Avoir une posture NI agressive, NI de fuite, NI manipulatoire
  • Etre en +/+ (d'après les positions de vie en AT- voir ci dessous)
  • Ne pas être dans son scénario
  • Utiliser ses ressources et son énergie pour être utile à la situation et pas pour se sécuriser.
  • Adopter la démarche AAA



BREF: l'Assertivité se vit plus qu'elle ne se décrit. On ne peut y rentrer scolairement. La recherche de plaisir est la clé.


Mises en situation:

3 messages déclinés :

- Agressive: +/-, Parent contrôlant: dénigrement, jugement de valeurs, exagérations, culpabilisation.

- De fuite: -/+, Enfant Soumis: inhibé, mots qui minimisent (petit, un peu, pas grave), 'c'est pas pour moi, c'est pour les autres...'

- Manipulatoire: +/- , Parent Nourricier: insinuation, culpabilisation

- Assertive: Messages "je", tourné vers l'utilité, faits précis, Emotions nommées plutôt que subies, Force tranquille.



Fixer un objectif : la méthode SMT - Charisme Durable

Méthode SMT: pour fixer un objectif de manière Assertive

Séance #6: 30/01/2013 - La précision

Impro:

- Marche en labyrinthes (précis)

- Marche aveugle avec Guide

- Balles : on est monté jusqu'à 4 je crois!

- Plateformes compliquées avec 3 ingrédients: personnage, émotions, enjeu


Ce que l'on en retient:

La précision est un des 4 piliers de l'impro (Précision, Lâcher prise, Energie, Bienveillance).

Le texte n'est pas écrit: je dois donc être extrêmement précis sur ce que je fais.

Important: Précis = compris par l'autre joueur. Ça n'est pas un élément objectif; la précision s'apprécie au résultat: L'autre a compris.


Mises en situation:

- Dicter des dessins: formes (sans échanges) puis graphique (avec la possibilité de dire OUI ou NON).


Ce que l'on en retient:

  1. Ce qui est clair pour nous ne l'est pas pour l'autre
  2. En cas de directives floues, l'autre va faire quand même, mais à sa manière.
  3. Dans la vraie vie, j'ai le droit de poser des questions, et d'observer le non verbal de mon partenaire: Utilisez cette chance pour vous assurer que votre message est passé en faisant reformuler, en posant des questions ouvertes, en checkant le non verbal, etc.

Pour conclure:

  • La précision est un investissement en temps et en énergie. La plupart des conflits en entreprise ne proviennent pas d'une divergence d'intérêt mais d'un manque de précision au départ. Etre précis fait donc gagner du temps et de l'énergie.
  • Etre précis permet enfin de se protéger. En négo par exemple: si je suis précis sur ce qui me fera quitter la table de négo satisfait (mes intérêts), alors je suis protégé et je peux me permettre d'être ouvert à toute proposition (même créative) qui répondra à mes intérêts.

Dicton du jour: "Les objectifs flous entraînent des conneries très précises"

Séance #5 du 23/01/2013 - Gestion des émotions et bases d'AT

Impro:

- Marche avec émotions dictées par les autres

- Duels: Association d'idée et rimes

- Lignes émotionnelles qui s'amplifient

- Et voici "Michel": le check de l'énergie

- Le curseur: aller chercher l'énergie


Ce que l'on retient:

La posture d'Acceptation (qui amène à s'Adapter dans l'utilité à l'autre) demande plus ou moins d'énergie selon les cas.

D'où une triple démarche:


  1. Quel est mon niveau d'énergie naturelle (sans effort) pour cette situation.
  2. Quel est l'enjeu? Est ce que j'ai intérêt à aller puiser de l'énergie pour ça?
  3. Si OUI: je puise dans mes ressources. Si NON: je ne fais pas, je délègue, je reporte, etc.


Un peu de théorie: l'AT



  • Les 3 Etats du Moi: cf vidéo ci dessous + schéma avec les 3 Etats subdivisés.



  • Méconnaissance = Utiliser son énergie à autre chose qu'à résoudre son problème


Je méconnais donc ma capacité à agir de manière constructive pour me plonger "dans mon scénario". Je m'y sens inconfortable MAIS j'y reste malgré moi. (Ex du restaurant: j'ai soif, le serveur est débordé, et je bougonne dans mon coin au lieu de me lever aller chercher une carafe au comptoir).


  • On passe beaucoup plus de temps que l'on ne croit dans notre scénario au cours d'une journée. Ecoutez-vous, vous verrez.
  • Etre dans son scénario n'est pas grave en soi MAIS cet état n'est pas propice à la construction en équipe, car non tourné vers l'action, la construction.
  • Dans les moments où il y a un enjeu: Il faut faire sortir l'autre de son scénario (après en être sorti nous même par une posture AAA).
  • Quand quelqu'un est dans son scénario, on peut observer 4 grands types de comportement:
  1. L'abstention: Il bug.
  2. L'agitation: jambe, stylo, BlackBerry, ongles, cheveux: la personne aimerait être ailleurs: elle s'agite.
  3. Le blocage ou la violence
  4. La sur-adaptation: La personne prévoit vos besoins à l'avance et se sur-implique alors que vous ne lui avez rien demandé.



Mises en situations:

- Transactions croisées: Intenables (schéma ci dessous)

- Ramener l'autre dans l'Adulte pour l'amener à décider, réfléchir...


A retenir: L’énergie demandée pour ne pas nous même rentrer dans notre scénario et rester maitre de soi est ÉNORME. Je convoque cette énergie exactement comme je convoque une émotion en Impro.

L'analyse transactionnelle et les trois états du moi - Charisme Durable

L'AT en 2 minutes

Séance #4 du 16/01/2013 - L'acceptation

Impro:

- Marche en plaquant un personnage sur les autres: "Tu es pressé, content, une girafe..."

- Photos

- Goal

- Oui ET en cercle

- Histoire coupée par des NON

- Impros contées


Ce que l'on retient:

- L'acceptation est liée au rapport à l'erreur et à l'ENERGIE.

ACCEPTER = aller chercher l'énergie nécessaire pour être dans une posture d'utilité, et pas dans son scénario sécurisant.


Mises en situations:

- Le fournisseur de fruits et légumes qui ne peut livrer qu'une fois

- Le pitch au business angel interrompu par l'hélico

- Le N+1 soumis aux décisions d'un subalterne inconnu

- La vente de 4 chats avec les 4 couleurs de Jung.


Ce qu'on en retient:

Dans ces situations, l'Analyse est évidente. C'est l'Acceptation qui est la clé: si je ne suis pas dans une posture d'utilité, acceptant la contrainte comme un fait, je vais avoir du mal à les résoudre.

Séance #3 du 9/01:2013: le lâcher prise

Impro:

Marche avec "Bonjours exagérés", lignes alphabétiques, "Pourquoi la chouette est bleue", "Tu sais pas ce qui m'arrives", Phrases applaudies en cercle, Machine à mots, Mots qui riment, "L'alibi", "Le Totem"


Ce qu'on en retient:


IT'S FUN TO FAIL!

- Je ne peux être créatif en impro QUE SI je lâche prise, càd si je prends le risque de commencer des phrases plein d'assurance sans savoir ce que je vais dire, mais en ayant confiance sur ma capacité à retomber sur mes pattes.

- Le nerf de la guerre n'est donc pas la créativité, qui ne se décrète pas, mais l'ENERGIE, qui peut se convoquer.

- La notion de lâcher prise est lié au plaisir de se jeter à l'eau. Pris comme un enjeu contraignant, il est impossible de se "lâcher".


Mise en situation:

Discours perturbé par des objets.

- Si je me focalise sur la contrainte, alors mon discours perd du sens et je perds en aisance. La contrainte devient mon enjeu. Si je la considère comme un jeu, alors je reste à l'écoute, centré sur mon public. La contrainte reste à sa place. Elle n'est qu'une contrainte, et elle ne me déstabilise pas; mieux encore: elle m'amuse.


Application concrète:


Pensée latérale: Problème des 10 hommes qui doivent creuser 2 heures.


Exemple concret où la pensée verticale nous amenait à une réponse logique (10 mètres), mais inapplicable alors qu'un raisonnement "latéral" nous amenait à nous poser les bonnes questions - cf vidéo ci dessous d'E. Bono

Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pens%C3%A9e_lat%C3%A9rale


Edward de Bono on creative thinking

La pensée latérale by E. de Bono

L'anecdote sur le déclin de la Chine il y a 2000 ans est très intéressante.

Le téléphone n'est pas une amélioration du pigeon voyageur. A un moment, il faut une rupture; et donc une prise de risque!

Séance #2 du 19/12/2012: Clés de Négociation

Impro:

Marche, photos, Balles de couleurs, "Qu'est ce qu'il a dit?Rien", Départs d'impro, Gromlo.


On l'a vu: en impro, le nerfs de la guerre n'est pas la créativité: c'est l'Ecoute, la précision, l'énergie, la bienveillance et le lâcher prise. Et c'est plus facile à dire qu'à faire, d'où l'intérêt d'un parcours dans la durée.


Le cas Bentley, ou les pièges du marchandage


- Ci dessous les 5 outils de la Négo raisonnée de Harvard. Le but de cette méthode: dépassionner séparer le problème de la relation. Il faut être DUR avec le problème et DOUX avec la relation.

- La posture en Négo est la même qu'en Impro: je dois tout faire pour faire converger, si je me centre sur mes positions uniquement, j'arrive à des accords lose/lose.

Le mythe du killer en négo est un mythe justement. Les killers passent à côté des meilleures opportunités. Les négociateurs trop doux passent aussi à côté des bons deals, mais c'est intuitif.


Cette méthode s'applique à toute interaction dans laquelle la hiérarchie ne joue pas, et où aucune partie n'a pour "devoir" de faire ce que l'autre demande: Négociation, vente, management de projet, et même management tout court dans des moments où la hiérarchie ne joue pas.


Pour ceux qui veulent creuser:

http://www.amazon.fr/Comment-r%C3%A9ussir-n%C3%A9gociation-Roger-Fisher/dp/2020908034

ou "In Anglishe":

http://www.amazon.fr/Getting-Yes-Negotiating-Agreement-Without/dp/0143118757/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1350028909&sr=8-1

D'après le livre il y a 7 outils et pas 5, mais je trouve les 2 autres superflus. Au plaisir d'en débattre!
La négociation raisonnée - Charisme Durable

La négo raisonnée en 1min30

Séance #1 du 12/12/2012: L'adaptation à l'autre

Impro:

Échauffement: Marche, "par2,par3, "pfi,paf,pouf" Lettres, Photos

Exercices sur l'adaptation à l'autre : Le Sans Maison, Départs d'impro, "Tu sais pas ce qui m'arrive?"


Ce que l'on retient:


  • Le triple A ou la démarche de l'improvisateur:
- Je commence par Analyser sans penser à agir

- Puis j'accepte: je fais le deuil de la situation idéale et je vais puiser l’énergie pour optimiser ce qui existe

- Je m'adapte en cherchant à être utile à l'autre


Plus je cherche, moins je trouve! Plus je me décontracte et accepte de me lancer sans savoir où je vais, et plus les idées sortent d'elles mêmes.


Outil du jour : Le Carré des personnalités

Cf vidéo ci dessous


Même si on a une couleur "dominante", on possède tous une part de Rouge, de Vert, de Bleu et de Jaune. Et on jongle avec en fonction des situations, de l'enjeu, et du stress notamment.

Le but de l"Analyse" est de découvrir dans quel mode est mon interlocuteur au moment où je lui parle, et pas en général.

C'est qui différencie les approches structurales (qui cherchent à comprendre la structure de la personnalité), des approches fonctionnelles (qui cherchent à comprendre ce que ressent une personne à un moment T).

Dans cet atelier, on s'attachera uniquement à l'aspect fonctionnel des choses. Si les approches structurales vous intéressent, je vous conseillerai des lectures et on pourra en discuter.

Etes vous un rouge, un jaune, un bleu, un vert ? - Charisme Durable

Les 4 moteurs de personnalités - Carl Jung

D'où viennent les tests de personnalité ? - Charisme Durable

D'où viennent les tests de personnalité?

Cerveau droit, cerveau gauche, est-ce la même chose ? - Charisme Durable

Cerveau droit / Cerveau gauche