VIH/SIDA

Comment faire face au danger de cette terrible maladie?

Qu'est-ce que c'est?

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un rétrovirus qui s’attaque aux cellules du système immunitaire en les détruisant ou en les rendant inefficaces. D'ailleurs, c'est l’évolution de cette maladie qui fait en sorte que le système immunitaire de la personne touchée s'affaiblit, l'empêchant graduellement de lutter contre d'autres infections. Celle-ci devient, donc plus vulnérable à la contraction de maladies.

Le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA) est le dernier stade de l’infection à VIH. Il peut se déclarer au bout de 10 à 15 ans. Les médicaments permettants de ralentir son évolution se nomment antirétroviraux.


Le VIH se transmet à l’occasion de rapports sexuels (anaux ou vaginaux) non protégés, d’une transfusion de sang contaminé ou de l’échange de seringues contaminées. Il se transmet aussi de la mère à l’enfant pendant la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement au sein.


Cette maladie comprend 4 phases distinctes:

1) Primo-infection: ce stade ne dure que quelques semaines

2) Séropositif, sans symptômes: d'une durée de 5 à 7 ans

3) Séropositif avec symptômes: cette phase est de durée variable selon la personne

4) Le sida: en quelque sorte représentative de la phase terminale

L'origine du VIH/sida

Il existe deux sources ayant causé le développement de cette maladie:


  • Le VIH-1 (qui touche la majorité des hommes) provient d'une sous-espèce de chimpanzés naturellement infectés par ce virus, vivant dans le bassin du Congo (les Pan troglodytes troglodytes) et de gorilles dont l'habitat naturel se situe dans la forêt d'Afrique centrale.
  • Le VIH-2 quant à lui sévit principalement à l'Ouest de l'Afrique et il provient du macaque Mangabey.

Certains se demandent comment les humains ont-ils pu être infectés par cette maladie. La réponse est toute simple. La transmission est due à des morsures de la part de singes infectés ou à la consommation de ceux-ci, il y a plusieurs années de cela. Par la suite, l'utilisation de seringues non stériles dans la pratique de la médecine a eu un grand impact sur la propagation de la maladie.

Statistiques sur l'évolution du sida

Dans le monde:


  • Depuis la découverte du VIH, cette maladie a ravagé plus de 39 millions de personnes
  • En 2013, environ 35 millions de personnes vivaient avec le VIH, dont plus de 24 millions en Afrique subsaharienne
  • Près de 70% des nouvelles infections dans le monde proviennent de l'Afrique subsaharienne


Au Québec:


  • Environ 18 000 personnes vivent avec la maladie du VIH
  • Le 2/3 des personnes infectées sont des hommes homosexuels
  • À chaque jour, trois personnes seront diagnostiquées

Ressources disponibles

CATIE : catie est un réseau canadien d'info-traitements sur le sida

1-800 263-1638

questions@catie.ca

www.catie.ca/fre/Home.shtml


Portail VIH/Sida du Québec

1-877 767-8245

info@pvsq.org

www.pvsq.org/acceuil.php

Quels sont les effets secondaires des traitements/médicaments pour soigner le Sida?

Il y a deux types d'effets secondaires, ceux à court terme et ceux à long terme.


Court terme (les plus fréquents):


  • la diarrhée
  • la nausée
  • la fatigue
  • le sommeil perturbé.



Long terme (les moins courants):


  • problèmes au niveau du cœur et des artères, dus à la hausse des graisses ou du sucre dans le sang
  • problèmes de répartition de certaines graisses appelées lipodystrophies
  • problèmes osseux
  • problèmes psychologiques (dépression, etc)
  • problèmes au niveau sexuel

Deux citations tirées du roman «L'amour à mort»

<<J'en profite pour dévorer magazines, dépliants et ouvrages d'information traitant du sida. J'épluche les journaux et les sites scientifiques sur Internet à l'affût d'une nouvelle miraculeuse,d'un traitement innovateur, d'un nouveau médicament, d'une façon de vivre qui mette en échec cette maudite bête.>> p.90-91


<<Ne t'emballe pas, Juliette ! Bien sûr qu'il existe des plantes médicamenteuses, toutefois n'oublie pas qu'il y a des gens qui tentent de gagner de l'argent avec le malheur des autres. Il n'existe aucun remède miracle pour tuer le VIH, ça, c'est la vérité. >> p.100

Mieux vaut prévenir que guérir

La seule méthode efficace pour empêcher de transmettre ou contracter le VIH/sida est l'usage du CONDOM. N'hésitez pas à l'utiliser ou à demander à votre partenaire de le mettre lors des rapports sexuels, cela pourrait vous sauver la vie.