Lutte contre la pollution

Réformes économiques contre la pollution

Impacte de la pollution du point de vue économique

« intégrer la pollution au prix de vente ».

Si la pollution reste gratuite, il n’y a aucune raison que les pollueurs se soucient de leurs décisions de production ou de consommation. Prenons l’exemple d’une entreprise qui fabrique du ciment et qui émet des gaz à effet de serre. Si l’émission de CO2 a un prix égal à zéro, la cimenterie ne va pas l’intégrer dans ses coûts, au même titre que l’énergie, les matières premières ou la main-d’œuvre : elle n’a donc aucun intérêt à utiliser une technologie moins polluante. En revanche, si l’on donne un prix à l’émission de CO2, au travers d’une taxe, la cimenterie va devoir l’intégrer dans ses coûts, ce qui peut l’inciter à adopter une technologie plus propre. C’est le principe même de la « taxe pollueur payeur », adoptée par de nombreux pays développés, dont la France.

Préage urbain

La mise en place d'un péage urbain consiste à rendre l'entrée dans une agglomération payante, afin, entre autre, de diminuer la pollution et de favoriser les transports en communs. De nombreuses villes au monde ont déjà instauré cela (Londres, Oslo, Milan, Singapour, Dublin...), avec plus ou moins de réussite. D'un point de vue économique, ce n'est pas forcément une mauvaise idée... Mais d'un point de vue politique, c'est beaucoup plus complexe à faire passer !
Big image

Iconvéniants et avantages du péage uebain

Le péage urbain aura différents impacts sur la ville :

  • Les impacts positifs sont que la circulation massive de véhicules en ville sera réduite. Ainsi, il sera plus facile de circuler à l'intérieur du périmètre de péage dans les grandes agglomérations (Paris, Lyon, etc.)
  • Les impacts négatifs sont que cette baisse de trafic ne se rabattra pas inévitablement sur d'autres modes (bus, vélo, métro, marche). Au contraire, certains trajets en automobile seront simplement plus longs, du fait du contournement de la ville-centre et produiront plus de pollution et de congestion au total. Inversement, d'autres déplacements concernant la ville-centre pourront être annulés ou remplacés par des déplacements vers la périphérie, induisant une baisse d'attractivité des commerces, services, emplois et habitations de la ville-centre, avec à terme un risque d'effet de ghetto et de renforcement du cloisonnement géographique par la richesse.