Winston Leonard Spencer-Churchill

30 novembre 1874 - 24 janvier 1965

Big image

Biographie

Winston Leonard Spencer-Churchill est né le 30 novembre 1874 au palais de Blenheim situé à Oxfordshire au Royaume-Uni. Fils de Randolph Churchill et de Jenny Jérôme, il est l'aîné de la famille. Toute au long de sa jeunesse, Winston a eu très peu de contact avec ses parents et passait la plupart de son temps avec sa nourrice. Il quitte la maison à l'âge de sept ans puisqu'il est placé dans une école très reconnue nommée St George's School d'Ascot. Il est ensuite transféré dans un pensionnat jusqu'à l'âge de 12 ans. Il rejoint Harrow School et y reste jusqu'à 18 ans. Son père décide de lui faire suivre une carrière militaire avec l'Académie royale militaire de Sandhurst. Il échoue deux fois le test d'admission du Royal Military College avant de réussir et d'être accepté le 28 juin 1893. Il décide de devenir un correspondant de guerre puisqu'il trouve le salaire d'officier insuffisant pour son style de vie. En 1895, son père et aussi sa nourrice, Mrs Everest, perdent la vie. De plus, il subit son baptême de feu (premier combat dans l'armée) à Cuba la même année. Après plusieurs années à combattre pour son pays, Churchill entre en politique et se présente pour le siège d'Oldham en 1900. En 1911 il est nommé Premier Lord de L'amirauté et pousse ainsi le développement d'engin à diesel pour la marine. Ce geste avança grandement le Royaume-Uni dans la course à l'armement. Il est élu premier ministre le 10 mai 1940 et reste au pouvoir jusqu'au 26 juillet 1945. Il refait apparition en tant que premier ministre le 26 octobre 1951 jusqu'au 6 avril 1955. Durant ces années il apporte de grands changements dans la société et est reconnu encore aujourd'hui pour ses exploits de dirigeant lors de la Seconde Guerre Mondiale. Après sa retraite au gouvernement, Churchill voyage couramment aux États-Unis pour essaye d'amélioré les relations entre les deux nations. Il décède à l'âge de 90 ans le 24 janvier 1965. Aujourd'hui Winston Churchill est reconnu comme étant un leader incroyable et aussi pour avoir été capable de garder une société unie tout au long de la guerre.

Profil psychologique

L'école de pensée qui représente mieux Winston Churchill est l'orientation existentielle-humaniste. Cette théorie propose le développement de la personne suite à ses propres choix. Winston est bien représenté par cette théorie puisqu'il a pour but de surpasser son père dans la politique et dit même que pour se réaliser pleinement il doit être capable de surpasser son père. On peut aussi voir qu'il cherchait un développement positif en profitant des obstacles pour s'enrichir et être capable de prendre de meilleurs choix dans le future. Il apporte aussi une importance sur le développement de l'être humain en tant qu'individus, mais aussi en tant que société. Par exemple, il a su mener une société au travers des temps difficiles lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Les approches psychologiques qui nous donneraient une meilleure compréhension du comportement de Winston Churchill sont l'approche humaniste et béhavioriste. Winston poussait pour le développement positif dans la société et il promouvait un changement suite à la guerre. Non seulement il essayait de s'épanouir personnellement, il travaillait sur la survie de son pays face à peu importe quelles menaces ou épreuve qui se montrait. C'est pour ces raisons que l'approche humaniste nous aide à mieux comprendre ces comportements. Le béhavioriste ou aussi appelé le comportementaliste consiste d'analyser le changement de comportement de 'l'individu suite à une perturbation de son environnement. Winston a fait face à plusieurs choix très importants par exemple lors de la guerre. Il a dû choisir de se battre pour la liberté et aussi pour la fierté de son pays. Ceci démontre qu'il encourage le développement du pays et aussi met de l'ampleur sur l'importance d'être fier de son origine.

Le développement psychologique de Churchill a été grandement influencé par son environnement social. Très jeune, il se sent constamment rejeter par ses parents. Il dit même que ce rejet lui a permis de s'endurcir côté émotionnel. Il n’a grandi avec aucune personne excepté lui-même pour se consoler dans les temps difficiles. Plus vieux, il est exposé à un environnement de guerre lui imposant ainsi un énorme stress. Il décrit son expérience lors de la Seconde Guerre de Boers dans le Morning Post : « J'avais eu, durant les quatre dernières années, l'avantage, si c'est un avantage, de plusieurs expériences étranges et variées, desquelles l'étudiant des réalités pourrait tirer profit et enseignement. Mais rien n'était aussi saisissant que cela : attendre et lutter dans ces boîtes en fer résonnantes, déchirées, avec les explosions répétées des obus et de l'artillerie, le bruit des projectiles frappant les wagons, le sifflement alors qu'ils passaient dans l'air, le grognement et le halètement du moteur — pauvre chose torturée, martelée par au moins douze obus, dont chacun, en pénétrant dans la chaudière, aurait pu mettre fin à tout cela − l'attente de la destruction apparemment proche, la prise de conscience de l'impuissance, et les alternances d'espoir et désespoir − tout cela en soixante-dix minutes montre en main, avec seulement dix centimètres d'un blindage de fer tordu pour faire la différence entre le danger, la captivité et la honte, d'un côté − la sécurité, la liberté et le triomphe, de l'autre. (Winston Churchill, 1899) » Un autre facteur qui a influencé son développement psychologique est le degré d'attachement qu'il a avec sa carrière et l'importance qui met à surpasser son père. Il est aussi influencé par sa famille et sa culture. Il met une grande importance à protéger son pays et toutes ses décisions en tant que leader sont prises en fonction du bien-être de la société. Il choisit en gardant en tête les conséquences possibles.

Le tempérament et la motivation sont les facteurs qui ont le plus d'incidence sur le comportement de Churchill. Il est un homme très humble, possède beaucoup de charisme, et a la capacité de contrôler ses émotions, peu importe la situation lui permettant ainsi de prendre des décisions éclairées. Il est aussi reconnu pour étant un homme qui ne réagit pas par réflexe menant à un manque de jugement. Il est très rationnel dans ses choix et c'est un aspect primordial dans le monde de la politique et la gérance d'un pays surtout en situation de guerre. Tout au long de sa vie, Winston a eu une source de motivation extraordinaire pour qui lui a permis de se rendre au sommet. Il s'est fixé des objectifs en grandissant et les a tous accomplis. Il avait de grandes ambitions et sa motivation l'a aidé à atteindre ses ambitions. Il est reconnu comme une personne qui fait sa propre idée et qui se laisse rarement influencer par son entourage. De plus, la motivation ne s'arrête pas à sa personne. Il a tellement une grande motivation qu'il est facilement capable de motiver les autres autour de lui.

Son milieu familial et son milieu de travail ont influencé Winston dans ses réactions émotionnelles et comportementales parce qu'il a vécu des expériences avec sa famille et son travail qui lui a permis de ressentir certaines émotions qui vont rester marquer. Il a appris de ses expériences de vie à penser de façon rationnelle et aussi de persévérer dans la vie. Du côté de sa famille Winston a appris à un très jeune âge de se débrouiller seul puisqu'à l'âge de sept ans ses parents l'on envoyer à l'école loin de sa famille. En coupant les liens si jeunes, il a vécu une enfance ou est-ce qu'il a appris à être autonome. De plus, Churchill a toujours mis son père sur un pied d'estale dans le domaine de la politique donc le voir échoué l'a poussé à poursuivre une carrière politique. Dans son cheminement, il a été correspondant de guerre pour plusieurs années. Lui-même ayant été militant, il a vécu des choses que plus tard vont affecter ses prises de décisions et son point de vue face au conflit. Par après il devient un homme politique et on lui assigne une très grande responsabilité en le nommant premier ministre de ce qui est connu comme la Grande-Bretagne aujourd'hui. Donc il a vécu beaucoup de chose qui va l'affecté émotionnellement et aussi de façon comportementale.

Plusieurs membres de la société ont influencé Winston dans son développement, mais une personne en générale a eu une plus grande influence; son père. Son père a pris la décision de l'envoyer à l'âge de sept ans loin de la famille à l'école. Il a aussi coupé presque tout contact avec son fils dès l'âge de 10 ans. Son père à soutenir Winston seulement du côté monétaire lors de ses études. De plus, c'est lui qui a obligé Winston à devenir militant. Toutes ces décisions prises par son père ont influencé Churchill à vivre par lui-même et aussi à prendre sa vie en main puis en faire ce qu'il veut. Lorsque son père est décédé, Winston a vraiment commencé sa vie sans influence directe de son père. Il est devenu un homme politique comme son père et réalise ainsi l'un de ses rêves.

La socialisation a joué un rôle dans le développement psychologique de Winston parce qu'il a grandi sans aucun modèle. Il a toujours rêvé de surpasser son père pour démontrer qu'il n'avait pas besoin de lui dans sa vie. De plus lors du décès de son père et de sa nourrice en 1895, Winston a vraiment débuté sa vie et ses exploits comme un militant et aussi dans la politique. Grâce à ses traits de personnalité, il est une personne que peu de chose va l'arrêter. Son goût de l'aventure débute à un jeune âge est présent en lui tout au long de sa vie. Même lorsqu'il était enrôlé dans l'armée, il admet qu'il y prend plaisir puisqu'il ne manque jamais d'action. Lors de ses débuts en politique, il cherche toujours à en voir plus puisqu'il est poussé par ce goût d'aventure. Ceci le pousse à aller à fond dans tous ses projets. Un autre trait de personnalité qui a une grande incidence sur son comportement et ses interactions dans divers contextes est le perfectionnisme. Winston se voit comme étant une personne qui doit atteindre la perfection peu importe la situation ou la dimension de ses projets. Il devient un écrivain célèbre lors de sa carrière de correspondant de guerre et même après il tient à écrire plusieurs livres qui portent sur la guerre. En plus d'être un écrivain, il est aussi peintre. Par contre, il n'a presque jamais publié ses œuvres puisqu'il les dit «non parfait». Plus important, il se devait de réussir comme un politicien puisqu'il avait pour but de ne pas terminer comme son père. Il s'assure donc de perfectionner ses campagnes, ses plans en politiques et ainsi de suite.

Profil sociologique

L'école de pensée et la théorie en sociologie qui permet de comprendre la société dans laquelle Churchill a évolué sont la sociologie compréhensive. Elle propose de regarder la raison dont la société agit de telle façon. Si la société fait face à une menace ou à un problème divers, elle va réagir d'une certaine façon et avec cette théorie on étudie la raison de cette réaction. Chaque membre de la société peut réagir différemment, mais on étudie le sens à leurs pratiques et leurs représentations en tant qu'un groupe et non d'individus. La méthode qualitative se concentre plus sur l'individualité de la société et cherche une réponse unique de chaque individu pour ensuite analyser l'ensemble des réponses pour en tirer une conclusion. La méthode quantitative est utilisée pour analyser les statistiques, les records écrits, les comptes rendus et les journaux ou autres preuve concrète au travers de la société. Cette méthode est souvent utilisée pour soutenir les idées et appuyer les conclusions de la méthode qualitative.

Les attendes et les normes sociales ainsi que l'environnement physique et social de Winston sont des facteurs qui ont eu le plus d'incidence sur son identité et son développement social. À l'enfance, ses parents avaient de très hautes attentes envers lui et sa réussite à l'école. Malheureusement, Winston n'a pas pu être à la hauteur des attentes de ses parents. Il s'est donc mis une pression sur lui-même pour essayer de rendre ses parents fiers. Cette attitude a créé chez lui un sens d'autonomie et un besoin de réussir dans sa vie. Ce besoin va le pousser et même le forger à l'image dont il est reconnu aujourd'hui. Plus tard dans sa vie, lors de son règne au pouvoir, un pays au complet on des attentes élevées envers le premier ministre. Il subit une pression énorme à soutenir le pays lors de temps de guerre. Donc les attentes et les normes de la société l'ont permis de se former une identité avec un caractère fort et persévérant.

Les préjugés et la discrimination qui ont lu plus d'impacts sur la société dans laquelle Winston a évolué et la race et la religion. Premièrement, les préjugés et la discrimination de la race est très importants dans ce courant de l'histoire puisque plusieurs conflits son survenu à cause d'une chicane entre diverses races, par exemple, les blancs et les noirs. Les différents groupes ethniques ne se sont pas toujours accordé et même aujourd'hui plusieurs conflits surgis grâce à la race d'un groupe. La religion a eu un impact majeur sur Winston puisqu'elle est à la source de l'holocauste mener pas Adolf Hitler et qui a déclenché la Seconde Guerre mondiale. Les juifs ont été discriminés tout au long de l'histoire juste parce qu'ils étaient de cette religion. La Seconde Guerre mondiale a eu un impact sur Churchill puisqu'il était en tête de l'une des puissances mondiales. Il est reconnu pour avoir résisté aux attaques dirigées par Hitler contre son pays. C'est pour ces raisons que les préjugés et la discrimination envers la race et la religion ont eu un grand impact sur Winston.

Les agents qui ont le plus influencé le développement du comportement de Winston sont l'église, les médias et l'état. Premièrement, l'église a pour but d'énoncé les valeurs fondamentales de la société. Toutes les personnes pratiquant une religion ont, à un certain point dans leur vie, été enseigner à suivre les valeurs comme le respect, le pardon, et ainsi de suite. Chaque personne a été influencée par l'église, peu importe leur religion. Deuxièmement, les médias ont influencé M. Churchill de façon qu'ils aient permis de transmettre l'expérience et le vécu dans une société. Les événements qui sont arrivés dans le passé sont transmis dans les générations futures grâce à les médias. Par exemple, Winston a appris de la carrière de son père grâce au média qui compte l'histoire après qu'elle est passée. Finalement, l'état a eu une très grande influence sur lui puisqu'elle est responsable de la gestion de la société au moyen de lois et règlements ainsi qu'un appareil bureaucratique. L'état est responsable de tous les conflits qui son survenu au courant de l'histoire donc est ainsi en partie responsable des expériences vécues par ceux qui ont été impliqués dans ces conflits. Winston ayant participé dans certaines guerres est sorti avec des expériences de vie qu'il a utilisées plus tard.

C'est difficile de cibler les institutions sociales qui ont le plus influencé le développement social de Winston parce qu'il y en a tant. Les institutions comme les écoles, collège ou université ont grandement influencé Churchill puisqu'il s'est fait des liens d'amitié en fréquentant ces institutions. Aussi le Collège Militaire Royale l'a beaucoup en développent un caractère fort et aussi en l'exposant à des situations que seulement dans l'armée une personne peut vivre. Les institutions gouvernementales l'ont grandement influencé parce que Winston ses lancé dans une carrière politique. Il a un goût de la politique et le doit à une exposition à ces institutions au travers de son père. D'un autre côté, les agents de socialisation ont eu une grande incidence sur lui. Les agents de socialisation primaire avec une grande influence sont la famille et les écoles fréquentées. Son père a été une source de motivation majeure tout au long de sa jeunesse. C'est cette motivation qui a permis à Winston d'avoir un succès comme celui-ci. Comme j'ai mentionné plus haut, les écoles qu'il a fréquentées ont eu une grande influence puisque c'est à cet endroit qu'il a été enseigné à respecter les règlements, le sens d'autorité, l'autodiscipline et plein d'autre habileté utile dans la vie. Les agents de socialisation secondaire ayant eu une influence sur lui sont la profession, sa conjointe et les associations militantes. Ses carrières sont en partie et les associations militantes lui ont permis de renforcir son caractère et de développer des compétences qu'il n'avait pas avant. Lorsqu'il était correspondant de guerre, il pouvait exprimer son opinion personnelle et son point de vue de la guerre. Ceci lui a été utile aussi dans sa carrière politique puisqu'il pouvait s'associer à ses expériences vécues. Sa conjointe a eu une influence aussi puisqu'il vivait pour protéger non seulement son pays, mais aussi sa femme et sa famille. Ce sentiment d'appartenance lui a permis de persévérer dans les temps difficiles parce qu'il ne voulait pas laisser tomber l'amour de sa vie.

Profil anthropologique

L'école de pensée en anthropologie et la théorie qui permet de comprendre la culture de Winston Churchill sont le matérialisme culturel et l'anthropologie ethnologique. Le matérialisme culturel suggère que l’individu s'adopte aux changements dans son environnement. Winston a une facilité de s'adapter à son environnement pour être capable de prendre de bonnes décisions avec peu de répercussions. Il doit être capable de faire ainsi et d'être rationnel pour le bien de la société. L'anthropologie ethnologique permet d'étudier les groupes formés lors au cours de l'histoire. Ça permet aussi de voir les relations entre ces différents groupes. Ça permet aussi de voir les interactions entre ces groupes et Churchill. On peut voir que Winston à mener un groupe ou une société tout au long de la Seconde Guerre Mondiale et ainsi analyser ses décisions au travers de ces moments. Les interactions les plus importantes entre certains groupes sont plus au niveau des nations qui se sont unies pour combattre la menace. Par exemple, l'Alliance et l'Axe sont plusieurs groupes qui se sont unis pour en former un seul unissant ainsi la puissance de chacun. En regardant sur une plus petite échelle, on remarque aussi que certains groupes se sont formés et se révolte contre la société. Tous ces groupes ont influencé Winston dans ses décisions et ses expériences de vie.

L'approche anthropologique qui donnerait la meilleure compréhension de la culture à cette époque est l'ethnographie. C'est l'observation de la population, de l'époque et du lien entre les deux tous en comparant avec le présent. À cette époque, la majeure partie de la population supportait la personne au pouvoir et faisait tout leur possible pour le démontrer. La population était unie et travaillait en harmonie pour atteindre un but commun. Avec l'aide d'un bon leader comme Winston Churchill, presque rien n'était à l'épreuve de cette population. Aujourd'hui, on voit de plus en plus des groupes extrémistes qui ont pour seul but d'aller à l'encontre de la source de pouvoir au pays. De plus, le fait que cette population vivait sur une île donnait un sens d'appartenance à chaque individu habitant sur cette île. Ce sens d'appartenance encourageait les gens qui n'étaient pas en accord avec le leader de quand même se battre pour garder leur île à eux. Aujourd'hui, il est tellement facile de sortir et d'entrer dans un pays que ce soit une île ou non. On peut facilement déménager d'un pays si l'on n'est pas en accord avec ses lois et règlements. La méthode de recherche la plus appropriée afin d'étudier la culture dans laquelle évolue Winston est la généalogie. La généalogie nous permet de voir l'origine d'un certain trait soit en tant que société ou même d'un individu. On peut ainsi observer la culture et regarder à quel point dans l'histoire date un tel comportement.

Plusieurs facteurs ou phénomènes ont affecté l'identité culturelle de Churchill. Pour commencer, le degré de cohésion familiale et sociale a reflété sur l'identité de ce dernier. À un jeune âge, il est séparé de ses parents et est forcé à déménager loin du confort de son chez soi. Il est entré en contact avec un environnement social qui est hors de sa zone de confort à cet âge. Ceci lui donne une facilité plus tard à faire des connexions avec des étrangers. Son entre gens est développé très tôt dans sa vie. Il a donc développé un mode de socialisation qui lui est quasiment unique. Ensuite, ses valeurs fondamentales vont l'aider à continuer dans la vie. Son ambition de surpasser son père est tellement grande qu'il n'arrêtera à rien pour remplir son ambition. Ceci développe en lui un sens extraordinaire de persévérance qui va le mener loin dans la vie. De plus, sa famille lui a transmis sa langue, ses valeurs, sa religion et même son mode de socialisation. Le facteur familial est à la base de son identité culturelle.

Je crois que la langue et la religion ont une influence sur le fait que Winston appartienne à un groupe parce qu'à cette époque, les groupes étaient reconnus et former sois par rapport à leur langue ou leur religion. Winston est reconnu pour être le leader des Anglais. Puisque la langue anglaise est d'origine d'Angleterre et de la Grande-Bretagne, il est associé à cette langue. La religion l'affecte parce que la guerre débute suite à un conflit entre religions. Même si Churchill n'est pas reconnu comme un homme pratiquant sa religion, il est quand même associé avec le christianisme. Mais Churchill a dit à plusieurs reprises que la religion est seulement une façon de contrer le raisonnement. Il croit que c'est une institution inutile.

Les rites de passage ont agi comme une ouverture d'esprit face à la culture de Churchill. Les rites de passage qui ont affecté ce dernier sont plus au niveau de l'armée lorsqu'il était militant. Son baptême de feu au Cuba est comme un rite de passage puisqu'il est associé à l'initiation de Winston dans l'armée. Lui-même dit que son point de vue de la guerre a changé suite à ses expériences vécues en combat. Il dit que ces expériences lui ont permet de voir un nouvel angle et lui permet de réagir différemment en situation de vie ou de mort. Avec ses expériences, il peut analyser les vraies conséquences de la guerre sur une société et aussi sur un individu.

La transmission de la culture est très importante au sein d'une communauté. Elle influence M. Churchill parce que toute sa vie il travaille pour promouvoir la survie de sa société ou de son peuple. Les nations les plus fortes étaient celles avec le plus de vécu et celles qui avaient une culture forte qui date de plusieurs générations. Pour une société, la transmission de la culture est une façon de garder l'authenticité du pays et de la culture. C'est pour ces raisons que cette nation est reconnue aujourd'hui pour avoir été une puissance mondiale tout au long de la Première Guerre Mondiale et ainsi de la Seconde Guerre Mondiale. L'impact majeur des référents culturels sur la société dans laquelle évolue Winston est plutôt au niveau du gouvernement ou de l'état. Dans des situations importantes telles que les guerres, les menaces ennemies ou bien le krach boursier, la population se tourne toujours vers la personne au pouvoir pour de l'aide. Par exemple les propagandes de guerre ont influencé la société puisqu’aucune propagande n'était négative et visait toujours sur la réussite du pays. Les gens ont toujours eu l'image de la victoire en tête.

L'incidence sur la culture de Winston Churchill de la présence d'une culture majoritaire n'est pas mauvaise pour cette époque. On voit très bien que la présence d'anglophone est nettement supérieure à toute autre culture. Mais pour le bien du pays, on pensait que la culture anglaise devait surpasser toutes les autres cultures. Donc le multiculturalisme était mal vu. Pour certains c'était même une crainte et une menace à leur propre culture. On promouvait la société parfaite qui consistait à une seule culture. La guerre posait constamment une pression pour assimiler la culture présente. Chaque leader voulait faire sortir leur culture en l'obligeant ainsi aux pays qui avaient succombé aux leaders des différentes nations. De cette façon on pouvait contrôler les différentes cultures en assimilant ceux qui ne se soumettent pas à la culture dominante. Puisque Winston se battait pour la survie de sa population et sa culture, tous ces facteurs ont eu une grande incidence sur lui et sur sa façon de gérer son pays.

Patrick Hébert