Le Canada D'Aujourd'hui

Par Alisa Vitelli

L'art contemporain et le Canada

Le Canada est un pays qui a beaucoup changé au fil du temps. Ces changements on marquer le type de société qu'on retrouve dans le pays actuelle. On peut étudier l'histoire de façon théorique ou on peut consulté l'art contemporain canadien pour vraiment saisir de manière visuel les moments définissant du pays.
Big image

"Keifer on OP" par Scott Waters

Cette oeuvre d'art représente l'approche militariste qu'a adopté le Canada face à des conflits mondiales. Le militarisme est défini comme une croyance que l'utilisation de la force militaire pour résoudre des conflits est moralement juste. Cette idéologie se retrouve dans la branche de l'éthique. La participation du Canada aux guerres mondiales souligne cette croyance. Au lieu de résoudre les conflits de manière pacifiste, le pays a joint les guerres pour mettre fin au grands conflits.
Big image

"Widow" par Janice Wright Cheney

L'oeuvre de Cheney représente le courant formaliste de la branche esthétique de la philosophie. Le formalisme est un courant d'art qui croit que l'importance d'un oeuvre d'art est sa qualité formelle. Cette théorie permet aux pièces de ne pas être jugé selon des critères comme la religion, la politique, l'histoire, etc. Selon cette théorie, l'oeuvre peut représenter la valeur que chaque citoyen canadien est égale et ne devrait pas être jugé par ses croyances personnelles.
Big image

"May Tea?" par David Garneau

David Garneau présente un oeuvre qui fait référence à l'histoire du peuple Métis et son rapport avec la population canadienne générale. Le dessin présente un homme qui prononce la phrase "May tea?". Ceci démontre comment le mot "Métis" a perdu son importance dans la communauté. La main autour du cou fait référence au mort de Louis Riel, un homme important dans l'histoire Métis. Ce dessin a lien avec le libéralisme de la philosophie social et politique. Cette théorie soutient que le rôle de l'État est d'assurer et de protéger les droits des individus. Le dessin démontre comment le gouvernement n'a pas suit cette théorie fondamentale qu'on retrouve dans la société canadienne.

La philosophie influence tout ce qui l'entour

Dans la vie quotidienne

La philosophie a une grande influence dans la vie de tout les jours de chaque personne. On ne réalise pas souvent son impact. Cette branche traite de la façon dont une société est réglé et organisé. Ces deux aspects influence la manière dont je vie quotidiennement. Le droit naturel ce retrouve dans la façon dont la société canadienne est organisée. Elle constitue du modèle d’Aristote. Aristote indique qu’une société idéale devrait incorporer les meilleurs aspects d’une monarchie, d’une aristocratie et d’une démocratie. Au Canada, on retrouve des aspects de ces trois types d’États. De plus, le Canada a aussi le droit positif. C’est à dire que le pays a des lois qui ont été écrites et que les citoyens suivent quotidiennement. Par exemple, si un citoyen ne suit pas les lois écrites du pays il va subir des conséquences (qui ont aussi été prédéterminer par la loi).

Dans d'autres disciplines

L'éthique est la branche qui influence le plus d'autres disciplines qu'on retrouve. Comme être humain, notre vie est définie par les décisions qu’on prend à chaque jour. Ces décisions se font également dans nos vies personnelles que dans nos vies professionnelles. Il faut juger quelles décisions sont bonnes ou mauvais face à des choix. Un exemple de discipline qui nécessite l’éthique est celle de la médecine. Les professionnels médicaux doivent prendre des décisions qui auront un grand impact sur la vie de leurs patients. Certaines fois ces décisions ont des répercussions mortels. Ils doivent jugés si le choix qu’ils prennent est un bon choix ou non.

Dans ses propres branches

La philosophie sociale et politique a le plus d’influence sur les autres branches philosophiques. La société est la source de la formation de chaque être humain. Elle défini la façon dont les personnes pensent et les valeurs et croyances qu'ils suivent. Alors, chaque société peut avoir une définition différente de ce qu'est la moralité et comment ses citoyens devraient agir. De plus, chaque société peut voir la beauté de manière différente comparée à d’autres sociétés. Un exemple, en tenant compte de la branche d'esthétique, serait la liberté quant à l'expression. Au Canada l'expression est considéré comme une liberté fondamentale, elle se retrouve dans la Charte canadienne des droits et libertés. L'État s'assure que les libertés des canadiens sont protégés.

L'esthétique et la perception de soi

La beauté a toujours été un grand sujet de la société actuelle. Cet intérêt a affecté non seulement les citoyens de la société mais aussi la branche esthétique de la philosophie. Les philosophes ont tentés d'expliquer ce qu'est la beauté et comment on peut la mesuré. Les différences quant à la beauté a été manifesté dans presque tout les aspects de la vie de l'homme. La perception de soi et le beauté au du corps au niveau physique tente toujours de se définir. Personnellement, je crois que le mimesis est un courant philosophique dont nous devons nous penchés pour régler cette incertitude. Le mimesis est une théorie qui indique que l’art devrait imiter la réalité, étant la beauté physique, qu’elle essaie de représenter. Alors, la beauté du corps devrait être exprimé de façon qu’elle représente la réalité des types de corps différent qui se retrouvent dans la société.