«Amour à mort»

Informations sur le VIH/SIDA basées sur le livre

Informations générales

Le VIH est le virus de l'immunodéficience humaine. Celui-ci s'attaque au système immunitaire en se reproduisant des milliers de fois. Le SIDA et le VIH sont liés, le SIDA est une phase avancée de la maladie. Ce virus a quatre phases:

1) Primo-infection: souvent accompagné des symptômes de la grippe et/ou de la mononucléose. cette phase peut durer de quelques semaines à quelques mois.

2) Séropositif sans symptômes: Durant cette phase, le système immunitaire est en bon état. Dépendamment des gens, cet échelon du virus peut durer de cinq à sept ans

3) Séropositif avec symptômes: le système immunitaire se dégrade. Dans ce stade, un rhume ou une grippe peut dégénérer. Plusieurs symptômes graves sont à prévoir: diarrhée constante, fièvre soutenue, perte de poids, problème de peau, enflure des ganglions, etc.

4) SIDA: le SIDA est la phase la plus avancée. Lors de cette étape plusieurs infections peuvent être attrapées, elles dégénéreront et finiront par tuer la personne atteinte, car le système immunitaire est affaiblit. Ces infections se nomment les infections opportunistes.

Big image

Comment se transmet le VIH?

Il existe un risque de cinq à dix pourcent de transmettre le VIH de la mère au fœtus durant la gestation et de dix à vingt pourcent lors de l'accouchement. Le virus se transmet aussi lors de relations sexuelles non-protégées et lors de l'échange de seringues et d'aiguilles contaminées. Le sang est le principal transmetteur du virus. Le VIH ne se transmet PAS par la salive comme certains le croient. Plus de 40 000 jeunes québécois et québécoises seront diagnostiqués d'une ITSS selon une étude réalisée en 2010. Près de 34 millions de personnes de tous âges vivent avec le virus du VIH dans le monde, cela représente environ 41% des jeunes de la population mondiale.

http://www.aides.org/info-sante/chiffres-vih-sida

Ressources disponibles pour informer ou aider

Plusieurs ressources sont présentes pour aider et informer les jeunes atteints ou non du VIH. Deux ressources assez connues vous seront peut-être utiles un jour ou l'autre. La première est Tel-jeunes: http://teljeunes.com/informe-toi/sexualite/its-mts/vih-sida. Un site et la deuxième est J'Capote. C'est un site qui informe et qui peut porter secours aux jeunes, ce site fait aussi de la prévention pour aviser les jeunes et parfois même les adultes. L'adresse est www.jcapote.com

Les origines de cette terrible maladie

Selon une récente étude, une équipe de recherche a retracé les origines du terrible virus qui a coûté la vie à plus de 36 millions de personnes. Cette équipe se sont prononcé en disant que le virus viendrait «très probablement» de Kinshasa. Il serait apparu vers 1920 suite à une contamination venant de la chasse et de la consommation de la viande d'un chimpanzé. Le virus s'est rapidement propagé à travers le monde à cause de nombreux facteurs combinés comme la brusque l'industrialisation dans des conditions difficiles, etc.


http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag0707/sa_1947_hiv_1931.htm


http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/03/origine-sida-virus-kinshasa-annees-1920-nouvelle-etude_n_5925354.html

Réponse à la question: «Quels sont les effets secondaires de la médication du VIH/SIDA?»

Le VIH ne se soigne pas à proprement dit, aujourd'hui, nous pouvons jumeler trois médicaments afin que le virus et ses symptômes soient indétectables. «Une chose est certaine, c'est que l'on dispose aujourd'hui de nombreux traitements, mais malheureusement, aucun pour guérir ou pour prévenir cette maladie.» p.133. Ce traitement se nomme les antirétroviraux. Cependant, indétectable ne veut pas dire disparu totalement. Aucun vaccin n'a été développé jusqu'à présent, car le virus, à chaque multiplication dans le corps d'une victime, se modifie. ceci rend impossible la prévention du virus.

«Le VIH est un virus vraiment rusé et il peut devenir résistant à un médicament ou à un autre. C'est pourquoi on combine trois médicaments différents pour que le traitement soit encore plus efficace.» p.134


Pour répondre à la question, la prise d'antirétroviraux à long terme est souvent accompagnée d'effets secondaires. D'après une étude faite entre mars et juillet 2010, des médecins ont identifié les principaux effets secondaires du traitement. En effet, 71% des sujets de l'étude sous antirétroviraux depuis environ douze ans souffraient d’hyperglycémie, de surpoids, de l'hépatite C, d'addictions au tabac ou à l’alcool et de pathologies cardiovasculaires, c'est-à-dire, des maladies en lien avec le muscle cardiaque. Aussi, 79% des patients avaient un ou plusieurs des problèmes suivants:

  • Troubles physiques: modifications corporelles, fatigue, ballonnements, diarrhées, crampes, douleurs aux muscles, etc.
  • Troubles neuropsychiques (mentaux): troubles du sommeil, sentiment de vide, tristesse, perte de mémoire, etc.
  • Qualité de vie: restriction due à la fatigue, gêne reliée aux modifications corporelles, aux troubles neuropsychiques.