La Dépression Clinique

par Clara & Kevin

Définition, Causes et Symptomes

La dépression clinique est la forme de dépression la plus grave.

Ce n'est pas le résultat des sources externes (le chagrin, la perte, etc.)

La cause est souvent la chimie cérébrale (manque de sérotonine), un petit hippocampe, manque de neurotransmetteurs, etc. Il y a aussi les liens génétiques.


La dépression clinique est diagnostiquée quand le patient a au moins cinq de ces symptômes:


  • Un comportement dépressif
  • Un manque de plaisir dans ses activités
  • Les fluctuations du poids
  • L'insomnie
  • L'agitation / l'Impatience / l'agression
  • La fatigue
  • Les tendances suicidaires

traitement et pronostique

Psychologique


Parlez aux amis et à la famille avec de la confiance qu'ils vont vous aider.

Surtout, c'est important que vous parliez à un psychologue qualifié parce qu'il va vous donner de l'information dont vous avez en besoin.


La thérapie et les groupes de soutenir peuvent être très bénéficiaires.



Médical


Les SSRI (Selective Seratonin Reuptake Inhibitors) - ISRS en français


  • Les plus saufs / sains


Ex. Prozac, Paxil, Pexeva, Zoloft, Celexa, Lexapro


Les SNRI (Seratonin-nerepinephrine Reuptake Inhibitors)


  • Pour la dépression, l'anxiété, et la douleur des nerfs.


Ex. Cymbalta, Effexor XR, Pristiq, Khedezla, Fetzima


Les NDRI (Norepinephrine-dopamine Reuptake Inhibitors)


  • N'est pas associé avec les effets secondaires.


Ex. Wellbutrin, Aplenzin, Forfivo XL


Les Antidépresseurs Atypiques


  • Ils diffèrent de toutes les autres catégories.


Ex. Trazodone, Mirtazapine, Vilazodone


Les Antidépresseurs Tricycliques


  • Plus d'effets secondaires
  • Les effets secondaires sont plus sévères
  • Rarement prescrit
  • Utile quand les SSRI ne fonctionnent pas.


Ex. Tofranil, Pamelor, Surmontil, Norpramin, Vivactil


Les MAOI (Monoamine Oxidase Inhibitors)


  • Les effets secondaires sont plus sévères
  • Rarement prescrit
  • Restrictions alimentaires
  • Restrictions médicales
  • N'est pas utilisé avec les SSRI
  • Utile quand les autres médicaments n'ont pas de résultats.


Ex. Parnate, Nardil, Marplan



Physique


La santé du corps est fortement liée à la santé mentale. Pour cette raison, l'exercice est très important. Les études montrent que manger sainement et l'exercice régulier peuvent améliorer les symptômes de même la dépression clinique.



La plupart des personnes déprimées utilisent seulement les drogues comme traitement, mais évidemment, une combinaison de ces méthodes va avoir beaucoup plus de succès.

Réduire le stigma

Environ 80% de personnes avec la dépression clinique ne reçoivent pas de traitement. La raison pour cela est souvent le stigma associé avec la maladie - particulièrement chez les mâles.


Une étude Australienne de 2006 a montré:


  • 3 sur 4 personnes déprimées ont étaient victimes des préjugés
  • Environ une sur 4 personnes pensent que la dépression est une faiblesse personnelle
  • Une sur 4 n'emploiera pas une personne déprimée
  • 42% ont dit qu'ils pensent que les personnes déprimées sont imprévisibles
  • Une sur 5 ont dit que s'ils avaient la dépression, ils ne diraient à personne



Le stigma et les préjugés apportent les sentiments d'honte, culpabilité et désespoir chez les personnes avec la dépression clinique. C'est important qu'on défit les généralisations pour que tout le monde peut se sentir un peu plus confortable.



Quelques choses que vous pouvez faire:


  • Apprenez les faits de la dépression clinique, l'éducation est une grande partie
  • Protestez et corrigez quelqu'un qui utilise les stéréotypes ou ses croyances fausses contre les personnes déprimées
  • N'associez pas la dépression clinique avec les émotions occasionnelles
  • Laissez le diagnostic aux médecins qualifiés
  • Savez que la dépression n'est pas une faiblesse
  • Ne discriminez pas contre les personnes déprimées (par exemple en cas de l'emploi)
  • N'étiquetiez pas une personne basé sur leur dépression
  • Traitez une personne déprimée avec la dignité, la même que tout le monde d'autre
  • Parlez de vos propres expériences avec la maladie mentale, on devrait pas se cacher



Notre société devient de plus en plus acceptant des maladies mentales, mais on a encore beaucoup de travaille à faire.