la ponctuation

Sans ponctuation adéquate, un texte est illisible.

Big image

La Ponctuation


Ce n'est pas pour me vanter,
Disait la virgule,
Mais, sans mon jeu de pendule,
Les mots, tels des somnambules,
Ne feraient que se heurter.

C'est possible, dit le point.
Mais je règne, moi,
Et les grandes majuscules
Se moquent toutes de toi
Et de ta queue minuscule.

Ne soyez pas ridicules,
Dit le point-virgule,
On vous voit moins que la trace
De fourmis sur une glace.
Cessez vos conciliabules.
Ou, tous deux, je vous remplace!


Maurice Carême (1899-1978) écrivain, poète belge francophone


Vous pouvez écouter l'enregistrement de cette poésie,

Sécance 1. L'importance de la ponctuation pour chaque langue

Sans ponctuation adéquate, un texte est illisible. La ponctuation est aussi nécessaire et parfois même plus nécessaire à la construction d’une phrase que les mots.

En voilà des exemples très simples :

- Quel homme ! / Quel homme ?


- Jean, dit le maître, est un sot. / Jean dit : “ Le maître est un sot ”.


- Ils chassent les perdreaux, cachés dans les hautes herbes. / Ils chassent les perdreaux cachés dans les hautes herbes.

Казнить нельзя помиловать

Sécance 2. Histoire d’un riche Français

Un homme riche était au plus mal. Agonisant, il a pris un papier et un stylo pour écrire ses dernières volontés.

“ Je laisse mes biens à ma sœur non à mon neveu jamais sera payé le compte du tailleur rien aux pauvres ”.

Mais le mourant a passé l’arme à gauche avant de pouvoir achever la ponctuation de son billet. À qui a-t-il laissé sa fortune ?


• Son neveu a décidé de la ponctuation suivante : “Je laisse mes biens à ma sœur ? Non ! À mon neveu. Jamais sera payé le compte du tailleur ! Rien aux pauvres !”.


• Mais la sœur n’a pas été d’accord. Elle a ponctué le mot à sa manière. Lisez maintenant le billet fait par la soeur d'un riche Français en respectant sa ponctuation et son intonation.


“Je laisse mes biens à ma sœur. Non à mon neveu. Jamais sera payé le compte du tailleur. Rien aux pauvres.”

A vous d'agir

Vous travaillez en groupes de deux personnes. Vous ponctuez le texte ci-dessous de la part
  1. du tailleur
  2. des gueux de la ville
“ Je laisse mes biens à ma sœur non à mon neveu jamais sera payé le compte du tailleur rien aux pauvres ”.

Corrigé

Pour voir la ponctuation correcte passez pardes liens:
  1. La ponctuation du tailleur
  2. La ponctuation des pauvres

Sécance 3. Les signes de la ponctuation française en comparaison avec les signes de la ponctuation russe

Big image

Pour rire un peu

Michel Leeb La ponctuation
michel leeb la ponctuation