Voyage Humanitaire!

Un voyage d'aide au République Démocratique du Congo (RDC)

C'est quoi le RDC?

La République Démocratique du Congo est le pays qui bénéficierait le plus d’une amélioration socioéconomique parmi les nations de la francophonie. Elle est officiellement la nation le plus peuplée parmi cette classification avec 67.5 millions citoyen et détient le titre d'être la deuxième nation le plus large en Afrique. Elle possède une abondance considérable de ressources naturelles, étant considérée le pays le plus riche au monde basé uniquement sur ses ressources, avec une valeur totale estimée à 24 $ trillion. Malgré l’énorme potentiel d’être un des pays le plus puissants au monde, le RDC vie plusieurs facteurs qui le limite. (Vidéo anglais seulement)

Invest DRC: Prospects

Pourquoi l'aide?

Le RDC vie plusieurs problèmes écologique, telle que le braconnage de diverses espèces qui vie dans les jungles, la pollution des rivières et des laces, le déboisement incessant et l’exploitation minière incroyable. Malheureusement, le RDC est un pays qui compte presque uniquement sur l’exportation pour faire un profit, et elle est alors prête à sacrifier ses territoire et ressources naturelles à un niveau qui n’est extraordinairement pas durable. De plus, les citoyens ne sont pas très conscients de l’impact néfaste que leurs actions peut avoir sur l’environnant et le futur de la planète. S’il le connait, ils sont placés dans une situation ou ils n’ont pas le privilège d’être écoconscients, comme si le gouvernement a besoin de nourrir une ville au prix de la surchasse. Malgré l’énorme potentiel d’être un des pays le plus puissants au monde, le RDC vie plusieurs facteurs qui le limite. Environ 4% de la population vie avec le Sida, et le système de santé dans le pays est très pauvre. Plusieurs grandes épidémies telles que l’Ebola et le polio on été réaliser dans les frontières. De plus, le pays est connu comme un des plus corrompus au monde. Le niveau d’alphabétisation est un facteur extrêmement important dans la vie des personnes autour du monde, mais elle est très basse au RDC. Seulement 61% de la population est instruit. La majorité des relations que le RDC entreprend sont uniquement économiques, et sont utilisées pour garantir le bien-être immédiat du pays. Le gouvernement est prêt à vendre son abondance de ressources naturelles pour pouvoir accumuler l’argent à garder la paix dans les frontières. Le pays vie activement une guerre civile, et les insurgées sont souvent supportées par des pays externes comme l’Ouganda et le Rwanda. Pour aggraver la situation, il semble que les pays qui supportent les rebelles ne le font pas pour des raisons idéologique, mais économique. L’armé Rwandaise a pu accumuler plus de 450$ million dans le vent de coltan, même si le pays elle-même ne possède pas de mine. Ceci est car elle vole souvent des échanges que le RDC fait, comme elle est le pays avec le plus grand réservoir de coltan à la planète. En général, le RDC ne peut taxer le coltan qu’elle vent dans les territoires contrôler par les insurgent, et ce qui pourrait être vendu est souvent volé au lieu. Par conséquent le pays doit investir plus de temps et argent pour pouvoir en toute sécurité vendre son produit à la planète, mais doit pas après utiliser le profit réduit pour combattre une guerre civile au lieu de redonner au peuple. Le Canada, comme pays du premier monde, a la responsabilité de venir en aide dans une telle situation, particulièrement comme nous sommes des frères de la francophonie!

La culture

Les valeurs et cultures des gens au DRC sont similaires dans certains aspects comparés au franco-ontarien, mais il y a encore plusieurs différences. Le pays tire beaucoup de traditions de la Belgique comme elle était une colonie, et pour cette raison partage beaucoup de similarité aux coutumes françaises du Canada. Mais elle est aussi influencée par les coutumes africaines qui ont été développées pour des milliers d’années. La religion et la foi sont extrêmement importantes, et elle un mélange de catholicité et de croyances indigènes. Le peuple trouve que la famille est d’une importance ultime, et les communautés sont beaucoup plus familiales qu’au Canada. Au RDC les voisins et les amies de familles sont considérés comme des cousins. Le peuple est beaucoup plus acceptant envers les autres, même les étrangers. La musique et la danse sont liées intégralement dans toute facette de la société, et les Congolais sont très aptes à exprimer leurs passions pour les arts. Comme les grandes majorités des peuples à travers le monde, les Congolais croient dans traité les humains, les animaux et la terre avec respect. L’importance de l’honnêteté et des bonnes valeurs est ultime, notamment entre membres de familles. Il n’apprécie pas ceux qui détruire et vole ce qui ne leurs appartiens pas et ceux qui trouve la joie dans la souffrance des autres.

La francophonie

Le français est utilisé comme langage de conformité dans le RDC, et elle le permet d’interagir avec plusieurs autres pays de l’Afrique et dans la francophonie. Il y a plus de 242 différents langages dans les frontières de la nation. La grande majorité d’entre eux sont des langues traditionnellement africaines et sont très locaux. Une région peut avoir une différente langue d’un autre, et c’est pour cette raison que la francophonie a été mise en place comme éléments de conformité et facilité à travers le pays. Grâce à ceci, les politiciens congolais peuvent échanger et négocier plus facilement avec d’autres pays de la francophonie. Un mélange du français et de langage africains, le Lingala, est populaire dans le RDC, similaire au créole haïtien. Les personnes du RDC sont souvent multilingues, et ils sont très fiers d’être multiculturels. Un politicien congolais pourrait utiliser le français comme langage d’autorité et de conformité quand il travaille, le Lingala dans un marché comme langage commun et général, et un langage local quand il retourne à la maison.

Big image

Le plan

Le projet que je vise à faire serait d’améliorer les 2 aspects le plus importants dans une ville : l’éducation et la santé. Je vais entreprendre un projet qui vise à réparer et établir plusieurs centres d’éducation comme des écoles, élémentaires et secondaires, et des bibliothèques dans la ville. Ces centres d’éducation devraient aussi être bien fournis pour ne pas être des édifices vide, mais rempli d’intellectuels. Un peuple qui n’est pas éduqué et ne peut pas produire un architecte ne pourrait jamais améliorer son infrastructure physique, et c’est pourquoi l’éducation devrait toujours être la première sphère à améliorer. De plus, le projet vise par après à bien fourni l’équipement nécessaire pour que les hôpitaux soient prêts à bien supporter les malades. Quand le peuple sera éduqué, ils seront capables de produire des médecins intelligents qui sont investis dans le bien-être de leurs villageois. Le peuple serait aussi capable de construire et de rénover plusieurs centres de médecine. Après que ces 2 aspects de la ville son améliorer, je crois qu’elle serait capable de fleurir énormément. Quand le peuple serait éduqué et en bonne santé, elle pourrait utiliser son abondance de minéral et sa connaissance de la mondialisation pour pouvoir investir mieux dans leurs indépendances et dans leurs futurs.

L'organisation d'aide

L'organisation qui serait le plus apte à accepter ce voyage d'aide serait CARE (Cooperative for Assistance and Relief Everywhere), ou plus spécifiquement la division CARE Canada. Cette organisation non gouvernementale (ONG) a été fondée en 1945 après la Deuxième Guerre mondiale par les Américains pour aider à nourrir les pays en famine. Le terme "Care Package" parvient de cette organisation qui laisse tomber d'avions des contenants remplis de provisions pour des communautés en besoin. Dans sa création, elle était supposer seulement être un projet temporaire pour des pays de l'Europe, mais elle était tellement efficace et apprécier par le peuple qu'elle est devenue permenante. Aujourd'hui, CARE est divisé en 13 organisations autonomes dans divers pays qui s'entre-aide pour le bien mondiale. CARE Canada e été fondée en 1946, étant le deuxième pays à joindre au mouvement. En 2014 CARE était dans 66 pays pour fournir de l'aide, a plus de 200 projets humanitaires dans le centre de l'Afrique. Leurs HQ sont en Genève, Suisse, mais aussi en New York et en Bruxelles pour avoir des liens avec l'ONU. L'année passée CARE a aidé environ 17.3 millions de personnes à avoir l'accès au soin de santé et l'éducation, les domaines spécifiques à mon voyage humanitaire.

Les détails (Location)

Pour mon projet, je vais utiliser la ville de Kindu, le capital de la province de Maniema. Les rues dans cette région son rarement pavé, et cette ville spécifiquement était le lieu du «Kindu Atrocity» en 1961. Elle a une population d’environ 170,000, et la région était sous le contrôle de rebelles durant la dernière guerre civile. Elle possède un aéroport qui serait la location de notre arrivée.

Les détails (le plan d'action)

Wednesday, July 1st, 12pm to Monday, Aug. 31st, 12pm

Kindu, Maniema, Democratic Republic of the Congo

Kindu, Maniema

Le projet humanitaire va se développer sur une période de 2 mois avec un groupe de voyage d'environ 30 étudiants et 5 - 6 animateurs qui vont't être diviser en deux groupes. Le premier groupe serait ceux qui travaille actuellement pour améliore et construire des centres d'éducation et de santé. La ville de Kindu a déjà plusieurs écoles et une université. Pour le premier mois, le groupe d'élèves va se présenter aux écoles élémentaire et secondaire pour fournir les écoles avec des instruments qui peut être utilisé pour améliorer l'apprentissage des jeunes. Ceci inclut des objets simples comme des crayons craie pour les enseignants et des classeurs et crayons pour les jeunes. Par après, ils vont s'informer des nécessité plus immédiate que les écoles ont besoin d'adresser. Si le directeur informe le group qu'ils ont un manque de bureau ou de tableau, le group va utiliser les fonts lever avant le voyage pour acheter le produit dans la ville. Le Kindu est une grande ville et est le capital de sa province, alors il aura certainement des endroits pour pouvoir retrouver de tels objets. Le seule raison que les écoles ne les ont pas déjà est car ils n'ont pas assez de fonds. C'est la responsabilité aussi du groupe d'aider à la réparation et possiblement la construction des écoles dans e région. Leurs bues immédiate est de faire certains que les endroits d'apprentissage des jeunes est très développer et ils sont dans un environnement excellent pour pouvoir apprendre. L'école devrait être une deuxième maison ou les jeunes étudiants ressent en sécurité. Le deuxième mois le groupe humanitaire va viser les mêmes objectifs, mais avec les divers centres de santé dans le r.gions. Comme les hôpitaux peuvent être dangereux pour des jeunes ou des personnes non qualifiées, le groupe ne serait pas actif dans l'aide des malades ou des blessés. Leurs bus ne seraient pas de devenir des infirmières pour les médecins, comme ceci pourrait être dangereux pour tout le monde impliqué. Leurs travaux seraient d'aider les personnes qui travaillent dans l'hôpital, mais 'derrière les lignes de feu.' Ils pourront aider les concierges laver les endroits non-contaminer ou les chefs à préparer des repas. Ils ne seront pas instruits à retrouver des nécessité physique comme des médicaments ou d'autres équipements médicaux comme cela est dangereux et illégal. Mais ils pourront aider les infirmières lors des moments calmes et durant les pauses. Le deuxième groupe serait n'auront pas leurs travaille divisé par mois, mais auront besoin des deux mois pour établir une connexion permanent dans la ville. Simplement rentrer dans Kindu et aider pour 2 mois n'est pas assez pour le permettre à développer dans une ville puissant, car quand le group revient aux maisons leurs travaille sera arrêté. C'est pour cette raison que le deuxième groupe d'environ 5 étudiants et 2 animateurs vont essayer d'établir des liens permenants entre les politiciens de la ville et le HQ de CARE à Genève. S'ils pourront convaincre les deux groupes de crée un pont permanent, CARE pourrait les envoyer leurs fameux 'Care Package' à travers l'année pour pouvoir les supporter entre le reviens d'un deuxième groupe. Après des années de contributions, c'est possible que des enseignants et des médecins plus qualifier pourront bénévole dans la région dans des engagements plus permanents.

Budget

Le budget serait divisé par le nombre de personnes qui y participe, et pour ce peut varié. En réalité, ce voyage humanitaire serait considérablement cher pour plusieurs raisons, incluant le fait que le groupe doit apporter assez d'argent pour pouvoir survivre pour dans le RDC pour 2 mois. Il doit se permettre des hôtels pour au moins deux mois et de l'argent supplémentaire pour les dépenses dans la ville, en particulier ceux des centres d'éducation. L'organisation d'aide qui aide avec le voyage devrait être capable de couvrir le frais des animateurs et d'autre dépense. Pour cette raison, chaque étudiant qui y participe va falloir contribuer son propre pourcentage dans le voyage. Pour deux mois de voyage, un élève aura besoin de payer environ 2000$ - 2500$ pour aider à couvrir leurs propres contributions du cout total.

La contribution

Je crois que l’amélioration économique du RDC pourrait le transformer dans un des pays le plus puissants au monde. Malheureusement depuis les dernières 20 années, le RDC transforme dans une nation de guerre et de troubles civils. Le people est majoritairement pauvre, même dans les régions qui n’ont pas été aussi affectées durant la guerre, et les autres communautés vivent encore dans des territoires remplis d’insurgent. L’éducation n’est pas aussi importante dans le pays, notamment pour les femmes qui sont souvent instruites pour devenir des ménagères. Plusieurs Congolais pour cette raison dans les pays du premier monde comme le Canada ou les États-Unis, où il croit retrouver plus d’opportunité. Tous ces éléments deviennent la culture du pays, et dans mon opinion ceci est une culture négative qui prend plus et plus de contrôle lentement. Si le RDC pouvait améliorer sa situation économique, sa toucherait tout les aspects du pays et la nation pourrait finalement terminer les conflits dans les frontières et concentrer sur réparer l’infrastructure entière. Ceci transformerait la culture dans une de positivité et le retournerait à une de traditions fierté africaines. Quand le RDC est à son plus fort, tous les membres de la francophonie deviendront puissants, comme les nations pourraient contribuer à l'aide de plus de 80 nations avec leur abondance de ressources. Quand 1 nation prospère, le même arrive pour ces frères, et cette amplification d'aide continue! Après que les pays de la francophonie seront aidés, tous leurs alliers pourront aussi être améliorés!

Big image