Hommage aux victimes des attentats

vendredi 27 novembre 2015

Big image
C’est l’hommage de toute la Nation. Deux semaines jour pour jour après les attentats de Paris et de Saint-Denis, la France rend un hommage « national et solennel », aux Invalides, aux 130 morts et quelque 350 blessés dénombrés lors de ces attaques jihadistes. Le pire attentat connu en France.
Peut-être le moment le plus fort de cette cérémonie: les onze minutes qu'a duré l'égrenement, un à un, des noms des 130 victimes des attentats. Dans un silence lourd et glacial.
Après les honneurs rendus par la garde républicaine au chef de l'Etat et une Marseillaise, les chanteuses Yael Naim, Camélia Jordana et Nolwenn Leroy ont interprété "Quand on n'a que l’amour" de Jacques Brel, tandis que les portraits des victimes décédées étaient projetés sur fond noir.
"Quand on n'a que l'amour" : hommage aux victimes des attentats
Nathalie Dessay a interprété vendredi "Perlimpinpin" de Barbara. Elle était accompagnée au piano par Alexandre Taraud.
Hommage aux victimes des attentats : Natalie Dessay chante « Perlimpinpin » de Barbara