Saint Augustin et la politique

Teodor Asenov

Biographie

Ne en Afrique romaine et mort a Hipponine , ou il fut évêque , il commence sa formation intellectuelle par l’étude de la rhétorique. Influence par le manichéisme , le scepticisme ,et le néoplatonisme chrétien, il se convertit au christianisme en 386. Il défend la doctrine divine qui permet a l’homme le salut.

Le problème historique

En 410 Rome est pillée par les barbares. Beaucoup de gens accusent le christianisme d’avoir cause la catastrophe. Ils se demandent comment le nouveau Dieu a laissé une telle catastrophe s’il est tout puissant .


Saint Augustin répond a ces reproches, par La Cité de Dieu, en disant qu’il y a Une Providence divine mais cela ne signifie pas que tous les événements sont directement voulus par Dieu. Il distingue deux cités: celle de l'homme ,dont Babylone est le symbole, et celle de Dieu ,dont Jérusalem est le nom.


Au Moyen Age les papes ont gauchi cette doctrine en disant que le pouvoir spirituel domine le pouvoir temporel et ont identifié l’Eglise et le cite de Dieu d’une part , et l’Etat et le cite du diable de l’autre. Pour St. Augustin, il ne s’agissait pas de réaliser la cite de Dieu sur terre , surtout pas par les moyens temporels qui seront ceux de la hiérarchie religieuse.