Saint Augustin et la politique

Lukian De Boni

Saint Augustin

Petite Biographie

Saint Augustin, né dans le municipe de Thagasteem en 354 et mort le en 430 à Hippone, est un philosophe et théologien chrétien, évèque d’Hippone, et un écrivain. Né d’un père romano-africain (africain romanisé) citoyen romain. Il commence dès son jeune age a étudier Cicéron, et est rapidement influencé par le manichéisme, le scepticisme et le néoplatonisme. Il est considéré comme l'un des fondateurs de la pensée Européenne d'aujourd'hui.

Situation historique

En 410, un évènement traumatise l'empire romain: Rome est prise et pillée par des barbares, les Wisigoths. Nombreux sont ceux alors qui accusent la religion nouvelle d'avoir été a l'origine de la catastrophe. D'autres font remarquer que si le dieu des Chrétiens était aussi puissant que ceux-ci le prétendent, il n'aurait pas permis un tel drame.

Rome est prise par les barbares

Tuesday, Nov 30th 410 at 9pm

Rome, Italy

Lazio

L'objection de Saint Augustin

Par la Cité de dieu, saint augustin répond a ces objections. Ainsi va-t-il etre amené a composer une véritable théologie de l'histoire. Il existe une providence divine mais cela ne signifie pas que tous les évènements sont directement voulus par dieu.

Deux cités

Jésus avait dit de rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Dans ce sillage, saint Augustin distingue deux cités: celle de l'homme, dont Babylone est le symbole, et celle de Dieu, dont Jérusalem est le nom.


La critique des papes

Cette doctrine des deux cités sera gauchie au Moyen Age lorsque les papes affirmeront la prééminence du pouvoir spirituel sur le pouvoir temporel et tendront à identifier l'Eglise et cité deDieu d'une part, Etat et cité du diable de l'autre.